LectureLivre

Hommage à Anne McCaffrey

101824

L’auteur de roman de science fantasy Anne McCaffrey nous a quitté lundi d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 85 ans. Née aux Etats-Unis en 1926 elle a vécu au Canada et en Irlande où elle est décédée. Elle est publié pour la première fois en 1967.
Elle est à l’époque une des très rares femmes écrivains de science-fiction avec Marion Zimmer Bradley. elle est d’ailleurs la première femme à obtenir un prix Hugo en fiction. En 1968, elle crée la saga de Pern, puis en 1973.
Pern fait parti de ces cycles de fantasy qu’on se doit de connaître si on aime un temps soit peu ce style de littérature. Dans le cycle de Pern, des chevaliers spécialement sélectionnés pour s’associer à des dragons cracheurs de feu préservent les colons des Fils. Les Fils sont des organismes voraces et destructeurs qui ont la forme de filaments, d’où leur nom. Tous les deux-cent cinquante ans environ, et de façon répétitive sur une période d’environ cinquante ans, les Fils tombent sur Pern en pluie. Ils viennent de l’espace et tombent lorsqu’une planète à l’orbite très excentrique nommée par les Pernais « Étoile rouge » s’approche de la planète. (source Wikipedia)

240px-Anne_McCaffrey_1Au mois d’avril dernier nous apprenions qu’un film sur le 1er volume de Pern, le Vol du dragon, était en préparation (voir article). Si pour l’instant il n’y a pas de nouvelles, j’espère que le projet sera mené à bien.

Pern c’est particulier pour moi car c’est avec le Vol du Dragon que j’ai commencé à lire vraiment. Avant je lisais de façon très ponctuelle et souvent parce que c’était des lectures obligatoires par l’école. Mais avec ce livre j’ai découvert un monde merveilleux : celui de la fantasy.
Dans un numéro spécial fantasy de l’animeland ils font référence à Pern car la planète perdue au fin fond de l’espace pourrait avoir inspiré le nom de Parn le héros de la Légende de Lodoss. Intriguée comme je le suis toujours j’ai emmené ma mère chez Gibert pour acheter un de ses livres. Dans le rayon je les trouvais tous énormes, je n’avais pas l’habitude de lire et c’était le premier livre que je venais acheter de mon plein grès.
Au départ je voulais prendre le plus mince, et ma mère me fait remarqué que c’est un cycle et qu’il y a un ordre. Je décide donc de prendre le premier de la liste qui me parait énorme alors qu’il est relativement court comparé à ce que je lirais par la suite.

J’ai littéralement dévoré ce livre. C’était un mélange épique de voyage dans le temps, d’histoire d’amour et de dragon tout pour plaire à une adolescente ! Avec elle les dragons ne sont pas méchants ils sont utiles et il faut les respecter. Je dévorerais avec tout autant d’appétit la suite des aventures de Pern. Et d’un tas d’autres auteurs de fantasy. Car elle m’a donné envie d’en lire plus, toujours plus.
Si depuis deux, trois ans j’ai mis un peu le holà à la fantasy, j’y replongerais bien avec bonheur !

C’est donc avec un certain regret que je lui souhaites un magnifique voyage vers d’autres cieux qui je l’espère seront remplis de milliers de dragons.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Une réflexion sur “Hommage à Anne McCaffrey

  • Quand j’étais ado, j’avais cette image avec le Dragon en poster, sans savoir ce que c’était! C’était il y a presque 20 ans…

Commentaires fermés.