Cinéma

Night watch et Wallace et Gomit et le mystère du lapin-garou

Ce fut un week end cinéma 🙂

Tout d’abord Night watch : J’ai bien aimé. Je ne m’attendais pas à grand chose à part que la bande annonce m’avait bien plu. Parfois j’ai trouvé ça un peu trop sérieux, et le sénar un peu convenu, mais sinon c’est fichtrement bien foutu !

Synopsis
En 1342, en Russie, une trêve est conclue mettant fin au conflit permanent entre les Forces du Bien et les Forces du Mal. De nos jours, à Moscou, le Bien et le Mal disposent, pour maintenir cette paix, d’individus aux capacités surnaturelles, « les Autres » qui assurent la sécurité de leurs congénères et condamnent tout abus de la part du camp opposé. Mais une ancienne prophétie menace ce traité précaire : la crainte qu’un « Autre » bascule dans le camp opposé et fasse ainsi replonger le monde dans le chaos des hostilités…

Mais aussi Wallace et Gomit et le mystère du lapin-garou : AAAh j’ai adoré ^^ Les clins d’oeil, l’humour anglais, les vieux sous entendus qui sont pas pour les enfants, les lapins et Gromit ^0^ Bref, faut pas hésiter c’est génial !

Synopsis
Une « fièvre végétarienne » intense règne dans la petite ville de Wallace et Gromit, et l’ingénieux duo a mis à profit cet engouement en inventant un produit anti-nuisibles humain et écolo, qui épargne la vie des lapins. L’astuce consiste simplement à capturer, à la main, un maximum de ces rongeurs et à les mettre en cage.
A quelques jours du Grand Concours Annuel de Légumes, les affaires de Wallace et Gromit n’ont jamais été aussi florissantes, et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, si un lapin-garou géant ne venait soudain s’attaquer aux sacro-saints potagers de la ville. Pour faire face à ce péril inédit, l’organisatrice du concours, Lady Tottington, se tourne vers nos deux « spécialistes » et leur demande d’appréhender le monstre.

Si y a des gens sur Paris que cela tente je vais voir Les Noces funèbres et Casshern le week end du 29/30 novembre. Laissez moi un message ^^

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.