JaponVoyage 03 - 2001Voyages

Voyage au Japon 2001 : Jeudi 22 avril : Concert de Laputa

Nous débarquons à 9h35 à Narita et nous prenons pour la 1re fois le N’EX plus communément appelé le Narita express. Il est très agréable et spacieux. Le paysage défile, encore une fois le Japon, pour notre plus grand bonheur.

Nous arrivons à Tôkyô à 12h45 à Ikebukuro, puis direction le Kimi Ryôkan. Comme notre chambre n’est pas prête, nous faisons un tour dans le quartier jusqu’au PARCO (grand magasin japonais).

Une fois déposé nos affaires dans notre chambre direction Harajuku pour le concert de Laputa au Shibuya Kokaidô.

 

La façade du shibuya Kokaidô

Pour les goods je me fait coiffé sur le poteau et le dernier T-Shirt créé par Aki me passe devant le nez. Déçue (bha oui c’est mon chouchou ^^’), je repart avec un T-Shirt de K&J (la marque de Kouichi et Junji). Il y a peu de goods 3 T-shirts, des médiators, et un brassard crunch loop que je m’empresse d’acheter. Nous patientons, un grand vent nous glace les os.
Les cosplay restent au soleil, lair est un peu frais. On notera un grand de cosplay d’Aki qui semble être le chouchou des Japonaises.
Laputa / Tour 001 Progamized-heaven first-mission@shibuya-kokaido-2nights / Shibuya kokaidô

Set list :
Blast-off Time
Day after day
Silent on-looker
Starting paranoia
Chimes
Devil’s waiting
Dazzling sun
Shape
Ticker
I cry “Dance”
Saplesse heart
Final
Progamized heaven
Shita
Borderline
Blindman’s Buff

Crash boy
Black Sheep

Encore 1
BUZZ
ALKALOID

Encore 2
Breath
WITH the WIND

Nous entrons. J’ai le cœur serré. Et je sent la tension monter en moi… Pourtant j’ai sommeil !!!
Nous sommes à l’étage au fond, mais on verra quand même bien donc je ne me plains pas (2050 places) ^^

 

Aki
Les lumières s’éteignent, chaque membre entre les uns derrières les autres il jouent Blast-off Time en intro, et c’est seulement à la fin qu’Aki entre en scène. Ils entament ensuite Day after day, la face B de Silent on-looker. Et justement elle est suivit de celle-ci.
Nous retrouvons ensuite un ancien titre Starting paranoïa issue de l’album Cakera. Ensuite c’est le magnifique single Chimes qu’ils interprétent avec brio.

Le groupe interprétera l’intégralité de leurs nouvelles chansons tiré de Heaven, nous offrant de bons moment avec Devil’s waiting, enuiste nous sommes éblouis par Dazzing sun avec ses éclairages intenses, ensuite on passe à Shape leur maxi.
Pour Ticker nous avons droit à un Aki maître d’on ne sait quel culte. On continue sur de bonne compo qu’est I cry “Dance”. On bouge les bras, le corps c’est fabuleux, même si hélas le groupe reste assez statique sur ce début de concert.

 

Tomoi et Tomoi
En douceur on continue sur Saplesse heart, avant de partir sur Final et son ambiance discothèque, avec sa boulle à facette.
Kouichi et Junji font souvent les chœurs, mais ne bouge pas beaucoup. Tomoi reste discret, mais joue à la perfection. Le concert commence enfin à bien bouger et c’est le début de la trance !

J’adore Progamized heaven, deuxièmre piste de Heaven et elle rend encore mieux en concert. Le ton monte d’un cran et mon cou va souffrir avec Shita (langue) où on peut laisser libre cour à ses pultions. Et c’est la la température peut monter encore avec Borderline suivit de Blindman’s Buff. On commence à avoir très chaud !!
Ils enchaînent avec un titre tiré de Jakô, Crash boy où mon cou en prend plein :p C’est avec Black Sheep un autre chanson bien nerveuse du groupe que ce termine la 1re partie du concert.

Le groupe sort de scène pour la première fois. Tout le public bat des mains et crit : encore à l’unisson.
Pour le retour c’est Tomoi et Junji qui sont à la fête avec leur duo BUZZ. Ils sont à fond dedans et c’est vraiment plaisant !!

 

Junji et Aki
Pour ce premier encore nous avons droit à un vieux titre ALKALOID tiré de EMADARA. Aie aie mon cou… Mais c’est vraiment jouissif en live !! Le groupe sort pour la seconde fois de scène.
Pour leur second encore, il débute par l’un de leur meilleur single Breath.
Pour finir : WITH the WING leur titre incontournable ou on agite le bras de gauche à droite ! aaaaaah c’est trop beau d’y être !!!

Ala fin du concert les fans ne sont pas décidé à partir et malgré les consignes d’un gars munis d’un haut-parleur elles ne sortent pas et continuent à scander « encore ». Nous repartons et de dehors on entend toujours les fans !
Un concert absolument génial, Laputa c’est aussi bien en live qu’en CD le groupe gardant toute son ampleur.

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.