JaponVoyage 02 - 2000Voyages

Voyage au Japon – 16 octobre 2000 : Ochanomizu

Le matin j’ai un peu de mal à émerger, et pour Eve c’est la première vraie nuit de sommeil. J’en profite pour faire une petite lessive. Puis je vais à la poste avec Duvet pour poster ces cartes postales. Elle trouve des timbres Versailles no bara. Ils sont vraiment très beaux ! Puis dans une papeterie j’achète mon incontournable stylo noir fin et aussi un stylo avec une encre multicolore.

Aujourd’hui on se dirige à ochanomizu.

A la sortie du JR se diriger dans la grande rue à votre gauche. On y trouve pas mal de magasins de musique (instruments, partitions, art book…). Dans le magasin de partitions je trouve l’art book de Dir en grey que je donne immédiatement à Duvet. ^^
Dans les magasins de musique on achète les piku de nos artistes préférés. Un des deux magasins ne nous compte pas la taxe, on va pas se plaindre non plus ^0^. Puis on cherche un resto car il est déjà tard. Je trouve par chance des cartes postales ! Miracle ! On trouve pas grand chose et surtout avec de la place pour quatre. On se retrouve dans un petit resto de famille où on prend du curry. Il est pas trop fort d’ailleurs.

A côté du resto il y a un pulikula ^^ On en profite donc… clic clac à quatre dans la petite fenêtre ! En face un grand magasin fait des soldes. Puis On va au Disc Union. Lorsque l’on sort de la gare de Ochanomizu (JR) on va tout droit en traversant la rue. Cette boutique est sur plusieurs étages à l’avant dernier étages ce sont les occasions. Elles sont vraiment intéressantes, on trouve de tout en pop comme en rock, CD et un peu de vidéo. Au dernier étage il s’agit de l’indies. Et il y a un rayon entier sur le visual kei (en fond on a du punk ^^). Et là c’est la folie, on repart les bras chargé de CD et de vidéo !! On y trouve vraiment de bonnes occasions même mieux encore qu’au recofan !

Puis même si la nuit commence à tomber on part à Akihabara.

On fait le tour des boutiques de DVD. On a rien trouvé en occasion, mais il faut dire que nous ne sommes pas resté des heures non plus. C’est un quartier surprenant ; immense, lumineux, mais très différent de Shinjuku ou Ikebukuro. Vos yeux ne sauront plus où se poser. A la sortie de la gare nous trouvons même un magasin de duty free. Et on en profite car c’est quand même moins cher qu’ailleurs ! Et les articles sont les mêmes. Un petit cadeau par ci, un petit cadeau par là.
En repartant on trouve du fanta leeche ! Chouette ! Et en plus c’est super bon !!
De retour à Nakanoshinbashi on s’achète des gyoza (sorte de ravioli chinois, mais à la japonaise) et des brochettes (yakitori). C’est bon ^^

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.