JaponVoyage 01 - 1998/1999Voyages

1er voyage au Japon – 12e jour

Nous voilà reparties MA’J et moi chercher de l’argent à Shinjuku, hélas les banques sont fermées… Car ce sont les fêtes de fin d’année.

Alors on se rabat sur l’unique distributeur automatique qui prenait les cartes visa, au 8e étage du grand magasin Keio (sortie ouest de la gare de Shinjuku, sur la gauche en sortant).
Quand je pense qu’on a fait tous ces kilométres alors que la poste de Kiba offrait le même service… Mais bon on y est arrivé ! Tant bien que mal.

L’après-midi nous allons à Asakusa. pour cela il faut imprunter la ligne de métro : Ginza ou Toei Asakusa et descendre à la station Asakusa.

Deux pêcheurs sortirent de l’eau une statuette en or de Kannon (Déesse bouddhiste de la miséricorde). Un sanctuaire fut hérigé à cet endroit. Le temple connu bien des malheures, et même si il survécu au seisme de 1923, il ne résista pas au bombardement américain durant la 2e guerre mondiale.

Kaminarimon, la porte s’ouvre sur l’allée Nakamise. La porte fut détruite en 1865 par un incendie, la porte actuelle date de 1960. Dans la niche sur la droite se trouve la statue de Fujin (Dieu du vent) et à gauche Raijin (Dieu du Tonnerre). Les grosses lanternes rouges sont en fait de simples pubs, celles des magasins !

L’allée Nakamise, mène à la Hozomon. Elle est bordée de nombreux magasins. On y trouve des souvenirs, des gâteaux et autres friandises, mais aussi des vêtements. C’est une allée vivante où de nombreuses personnes déambulent à la recherche du cadeau à rapporter.

Hozomone est une seconde porte qui méne au temple Sensoji. Elle renferme des soutras.

Le temple Sensoji a été construit en 645, c’est le temple le plus ancien de Tôkyô. Aussi appellé Asakusa Kannon, le temple actuel a été construot en 1958.

Nous allons nous purifier près de l’encen et connaître notre bonne aventure. Nous faisons aussi un vœu au temple en lançant une pièce de quelques yens.

Les alentours sont intéressants nous passons devant un magasin de tissus pour Kimono. C’est très beau mais aussi très cher, quoique le Kimono tout fait se loue, ou alors se paye à crédit.

Nous allons manger des okonomiyaki (grosses crêpes épaisses) et boire une gorgée de saké. J’avoue que c’était pas super bon. On n’avait pas d’explication et on a laissé trop cuire… Dommage car c’est un plat délicieux quand on sait le préparer !

Quand nous repartons il fait nuit et les boutiques de Nakamise ferment tour à tour.

Même la gare est splendide. Sur la photo de gauche, vous pouvez voir une lenterne qui se trouve à l’intérieur.

On a bien marché et nous sommes fatigués. On peut rentrer se reposer. On piétine beaucoup, mais c’est on ne peut plus agréable.
Il y a beaucoup de touristes étrangers à Asakusa. Ce qui est assez normal, ce temple est un des lieux les plus visité de Tôkyô.

J’en ai profité pour acheter un petit manekineko pour la maison !

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.