Le one-shot shōjo de l’été : My Dear Neighbor

My Dear Neighbor  est un manga de Megumi MORINO publié dans le magazine Dessert. On la connait en France pour ses très jolis titres que sont Good Morning Little Briar-Rose ou le récent A tes côtés. Tous ses titres sont édité chez Akata. Il s’agit de son tout premier manga, un one-shot sur la famille et les divers sens qu’on peut lui donner.

Lorsqu’elle était petite, Momo a été sauvée d’une mort certaine par Yuki, son voisin… Alors qu’elle tombait du balcon de son appartement, la petite fille a été rattrapé par celui qui était alors lycéen. Dix ans plus tard, Momo est devenue lycéenne, et c’est alors qu’elle recroise la route de son ancien sauveur ! Très vite, elle comprend alors qu’elle a des sentiments pour lui… Mais ce dernier les acceptera-t-ils ?

© Megumi Morino / Kodansha Ltd.

Derrière cette histoire de retrouvailles, la mangaka aborde les thématiques qui lui sont chères : la famille, et sa déstructuration, la manière dont elle nous marque… Que ce soit Yuki ou Momo on peut dire que leur famille de sang est la plus attentive et la plus proche. De manière très différente ils doivent vivre avec une famille qui ne les aime pas vraiment et qui les détruits petit à petit. C’est eux chacun en tant que voisin qui vont reconstruire petit à petit une famille, certes cette fois le sang qui coule dans leur veine n’a rien en commun, mais les liens qu’ils vont tiser seront du même coup beaucoup plus forts.

On peut trouver Momo un peu trop têtue et intrusive dans la vie de Yuki, mais c’est justement elle qui sert d’électro choque à ce dernier. Sans elle il n’aurait aucune envie, toujours coincé dans cet appartement où il a vécu avec sa famille, puis seul abandonné et laissez à lui même. Il ne croit plus en rien et si sa jeune voisine n’avait pas été là à des moments clefs il aurait sans doute sombrer. Mais la bonne humeur de cette dernière lui donne une soudaine envie de vivre et de se dépasser. Lui-même ne s’en rend pas compte, et voudrait même qu’elle s’en aille car il fini par s’habituer à sa vie d’ermite.

Pour un premier essai les dessins de Megumi MORINO sont déjà de qualité et très jolis. Elle a dessiné pour la sortie du volume relié une mini suite, c’est trop choupi.

Vous le comprendrez en le lisant, mais c’est toujours une joie de lire un manga de My Dear Neighbor. Je les recommande tous car elle a une facilité à vous faire aimer ses protagonistes et à rendre la vie plus belle.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.