My Hero Academia : Heroes Rising, le film qui castagne !

C’est avec My Hero Academia: Heroes Rising que je suis retournée au cinéma après des mois sans pouvoir y mettre les pieds. Réalisé par Kenji Nagasaki le film est sorti au Japon lorsque nous arrivions sur place alors de notre dernier voyage. Après une avant-première au Grand Rex le 18 août, il est sorti dans les salles française le 20 août. J’ai ainsi pu tester le nouveau cinéma qui vient d’ouvrir dans ma ville ou d’autres curieux étaient aussi au rendez-vous.

La classe 1-A visite l’île de Nabu où ils peuvent enfin faire un vrai travail de héros. L’endroit est si paisible que ça ressemble plus à des vacances… jusqu’à ce qu’ils soient attaqués par un super-vilain avec un alter insondable ! Son pouvoir est étrangement familier, et il semble que Shigaraki ait joué un rôle dans son plan. Mais avec All Might à la retraite et la vie des citoyens en jeu, il n’y a pas de temps pour les questions. Deku et ses amis sont la prochaine génération de héros, et ils sont le seul espoir de l’île.

My Hero Academia: Heroes Rising est donc un film diffusé au Japon, en décembre dernier au beau milieu de la saison quatre. Nous il arrive bien après la fin de cette dernière. Ce qui au final n’a que peu d’incidence à part peut-être parce que vous l’avez tant attendu.

Il faut vraiment le prendre comme un épisode spécial d’1 h 44, avec un meilleur budget animation. Même si la série n’a pas trop de soucis de ce point de vu, le film est quand même un petit cran au dessus, surtout en ce qui concerne la fluidité de certains combats.

Alors on sait que c’est un épisode bonus, que ce qu’on nous raconte n’aura pas d’impact sur l’histoire principal, il n’y pas donc pas vraiment de surprise sur l’issue des combats se déroulant sur l’île. Malgré tout le scénario est assez bien ficelé et nous permet de nous tenir en haleine tout du long. Le spectateur vibre clairement pour nos élèves de Yuei ! Ils vont devoir affronter une bande de méchants, très méchants venus récupérer l’alter d’un enfant. Bien entendu nos amis vont mettre en commun ce qu’ils ont appris au lycée. Deku va unir les forces de ses camarades tout en déployant un plan pour repousser les ennemis.

La musique, l’ambiance, l’animation, ce sont les ingrédients d’un film de divertissement réussi. Même si pour moi ça manquait clairement de Todoroki (même il a droit à son passage ultra badass), le duo Deku / Bakugo fonctionne parfaitement ! On prend donc un plaisir certain à voir Katchan se prendre le chou et Izuku se sacrifier pour la bonne cause et son ami.

En tant que spectateur, on se laisse emporté par la frénésie du Heroes Rising. C’est aussi un délice de pouvoir en profiter en salle par ces temps troublé. Car même avec un masque le spectacle est au rendez-vous.

Si j’ai trouvé les pouvoirs entre Deku et Bokugo totalement cheatés, j’avoue quand même que c’était très fun à voir au cinéma. Donc oui, c’est un coup dans l’eau car c’est un filer par rapport à l’histoire existante dans le manga, mais on va pas se le cacher c’était quand même fort sympathique à voir ! Prenez votre pied, sans vous prendre la tête et vous passerez un excellent moment !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.