Coup de cœur : Don’t fake your smile

Don’t fake your smile est la nouvelle oeuvre de AOKI Kotomi à sortir en France. Elle est surtout connue pour sa série Lovely Love Lie sortie chez Soleil manga. Cette fois c’est chez Akata éditions que nous la retrouvons. Don’t fake your smile était pré-publié dans le magazine Cheese!, il se termine en neuf tomes.

Gaku était autrefois un garçon à problèmes, mais depuis sa rencontre avec la lumineuse Niji, il s’est assagi. Il vit désormais un quotidien de lycéen ordinaire, en compagnie de son meilleur ami, Hiyori.
Gaku aime en secret Niji, devenue depuis vice-capitaine du club de judo. Mais aucun de ces trois-là n’était prêt à ce que la vie allait leur faire subir.
Entre le coming out pudique de l’un, les méprises de l’autre, et surtout l’agression sexiste infligée à la dernière… Comment se construire à l’adolescence, entre douleur, secrets, culpabilité et faux-semblants ?

Cliquez sur l’image pour lire un extrait © 2017 Kotomi AOKI / SHOGAKUKAN

AOKI Kotomi nous propose avec son récit un triangle amoureux atypique, comprenez par là qu’un des protagonistes est gay. On pourrait penser à Blue flag, mais ici les thématiques sont différentes. C’est sur une direction plus classique que nous nous dirigeons avec moult quiproquo très shojo. Nous avons un garçon qui aime un autre garçon, mais ce second aime la fille. Et elle dans tout ça ? Et bien elle vient de se faire agresser dans la rue, donc pour le moment elle pense pas vraiment à l’amour. Elle doit avant tout apprendre à retrouver confiance en elle, mais aussi en les autres surtout envers le sexe masculin. Elle a beau avoir deux amis masculins, faire du judo et avoir un fort caractère, ce n’est pas simple de reprendre une vie normale après une agression. Elle se rend compte que si elle était née garçon, cela ne lui serait pas arrivée.

On est loin du shojo léger, Don’t fake your smile fait réfléchir, en tant que fille on s’identifie très vite à Niji, une jeune fille forte, mais aussi fragilisé par les circonstances.  Pourtant, elle veut se battre et continuer d’avancer.

Graphiquement on est sur un style assez particulier. Si vous connaissez déjà les anciens travaux d’AOKI Kotomi cela ne devrait pas vous choquer, sinon n’hésitez pas tout de même à jeter un œil. Personnellement, c’est pas un style que j’aime, mais, ses histoires sont si intenses, que j’oublie bien vite le design un peu particulier. En tous, les cas je vous encourage à passer outre.

Don’t fake your smile ne joue pas sur les plates-bandes du shojo classique et va plus loin avec des drames et histoires très actuels. C’est une série de neuf, tomes juste assez pour bien développer son histoire sans délayer. C’est juste parfait, j’attends la suite avec beaucoup d’impatience.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.