Kedi : Des Chats et des Hommes, le doc à ne pas manquer

Voici bien un documentaire qui m’était destiné. Kedi (« chat » en turque) était du pain béni pour l’ailurophile que je suis depuis huit ans. Un grand merci à Allociné pour la projection en avant-première et au distributeur Épicentre Films pour l’avoir permise.
Pour rappel, 1 place de ciné achetée = 1 bonne action à l’arrivée via la Fondation 30 millions d’Amis. Alors n’hésitez pas !

Kedi : Des Chats et des Hommes

Synopsis : Depuis des siècles, des centaines de milliers de chats vagabondent dans les rues d’Istanbul. Sans maîtres, ils vivent entre deux mondes, mi sauvages, mi domestiqués – et apportent joie et raison d’être aux habitants.  KEDI raconte l’histoire de sept d’entre eux.  

Avis : Née à Istanbul, Ceyda Torun passe ses plus jeunes années au milieu des chats errants. Lorsque sa famille a quitté le pays, quand elle avait 11 ans, Ceyda a vécu en Jordanie puis à New-York où elle a passé son adolescence sans rencontrer un seul chat de gouttière. Elle a étudié l’anthropologie à l’Université de Boston avant de retourner à Istanbul pour être l’assistante du réalisateur Reha Erdem. Elle est retournée aux Etats-Unis et a cofondé Termite Films avec le directeur de photographie Charlie Wuppermann avec qui elle a réalisé Kedi, son premier long-métrage documentaire.

J’avais un sourire niais tout du long. On ressent parfaitement tout l’amour de la réalisatrice et des habitants d’Istanbul pour ces boules de poils. Ici, elle se penche plus particulièrement sur les chats des rues. Ceux qui débarquent chez vous un main et qui ne repartent plus. Pas ceux qu’on va chercher chez un éleveur, mais plutôt celui qui vous choisi parce que vous avez été assez sympa à leurs yeux pour mériter de vivre avec eux.

La réalisatrice brosse le portrait de plusieurs chats dans différents quartier d’Istanbul. Sari, duman,Bengü, Aslan Parçasi, Gamsiz, Psikopat (la chatte psychopathe) ou encore Deniz sont les héros et héroïnes de cette fantastique ville qu’est Istanbul.  Surplombé par de la tour Galata la ville se découvre à nos yeux, belles et élégante. Ses habitants se dévoilent au travers de l’histoire de leurs chats. Une ville en plein changement où personne ne sait si les chats auront toujours leur place.

Kedi : Des Chats et des Hommes est un vrai coup de cœur. Vous pouvez le voir en famille à partir du 27 décembre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.