Anime automne 2021 : Ranking of Kings

© SousukeTOKA,KADOKAWA/Ranking of Kings animation film partners

Ranking of Kings est un manga de Sōsuke Tōka qui a commencé sa parution en 2017 dans le magazine Comic beam (seinen). La série compte 12 tomes qui seront édités à partir de 2022 par Ki-oon. En attendant, l’adaptation animée est diffusée sur Wakanim en VOST et en VF.

De quoi ça parle ?

Le classement des rois se base sur le nombre de chevaliers de renom, sur la prospérité des villes et des habitants, et par-dessus tout, sur l’héroïsme du roi lui-même, afin d’établir une liste des meilleurs rois du monde. Notre héros, Bojji, est le fils aîné du roi Bosse, classé 7e. Cependant, le petit prince est né sourd, et il est si faible qu’il est incapable de tenir une épée. Que ce soit au château ou dans la cité royale, tout le monde dit de lui qu’il n’a pas l’étoffe d’un futur roi. Lorsque Bojji va faire la rencontre d’Ombre, son nouvel ami et le courage qui l’anime vont grandement changer sa vie.

© SousukeTOKA,KADOKAWA/Ranking of Kings animation film partners
L’équipe

Qui de mieux que WIT STUDIO pour adapter cet excellent manga ? Le réalisateur en chef Makoto Fuchigami s’est illustré sur des séries comme Soul Eater Gunslinger Stratos. Quant à  Yousuke Hatta a travaillé sur Death Parade, ACCA: 13 ou encore Boogiepop and Others. La série est scénarisée par Taku Kishimoto(Haikyuu!!, Fruits Basket, The Millionaire Detective – Balance: UNLIMITED, Jujutsu Kaisen, Moriarty the Patriot). Le chara-desing est exécuté par l’animatrice Atsuko Nozaki.
Une attention particulière a été apporté sur le langage des signes. Les personnages utilisent vraiment la langue des signes dans l’anime.

Le doublage est très important car même si Bojji est sourd il doit tout de même faire passer ses émotions. Si au Japon c’est Minami Hinata qui double le petit garçon dans la VF c’est la talentueuse Brigite Lecordier qui s’y colle. Quand j’écoutais la VO, je me suis dis que c’était une évidence que ce soit elle qui interprète Bojji. Ayumu Murase est parfait dans le rôle de Kage (Iruma, Haikyuu!!, Sarazanmai). Un belle brochette de comédiens de doublage même pour les rôles secondaires avec Takuya Eguchi, Yuuki Kaji ou encore Maaya Sakamoto.

Les musiques sont de MAYUKO (Les Brigades immunitaires). Bien entendu je suis très fan du générique de début BOY interprété par l’excellent groupe King gnu qui avait un nom prédestiné pour cette série. Celui de fin ,OZ., est un autre bijou de yama, une chanteuse à la voix puissante et aux chansons pop.

Pourquoi Ranking of Kings est l’anime de la saison ?

Je suis sincère quand je pense que Ranking of Kings est l’anime de cette saison d’automne. Ce petit prince rejeté car il est sourd et qu’on pense incapable de devenir roi, va montrer au fil de ses aventures qui a bien plus la force de régner que n’importe qui d’autres. C’est souvent dur, cruel, mais c’est d’autant plus réaliste. Effectivement, je déconseille de le regarder avec de jeunes enfants, même si le design est mignon. Car ce qui va lui arriver est tout sauf mignon. Un titre de fantasy qui ne se perd pas dans les poncifs du RPG, ça fait du bien quelque part.
Ce que j’aime beaucoup c’est qu’on a l’impression d’un anime old school, ça va parfaitement avec le style très enfantin du manga original. Le manga a lui aussi des dessins assez enfantin et naïf. C’est assez bien reproduit dans l’anime.

Bojji vit dans un monde cruel et sans pitié, mais sa détermination fait tout. Kage ne s’y trompe pas en voulant l’aider dans sa quête. Si le récit initiatique peut sembler bateau, il est assez bien fichu pour qu’on soit empathique du destin du héros. On souffre avec lui, on a envie de l’encourager. Non, pas parce qu’il a des pouvoirs extraordinaire, mais justement parce qu’il a un cœur et beaucoup de bonnes volonté.

Ranking of Kings est une réussite tant visuel que sur l’adaptation du manga. Ce dernier saura je l’espère trouver le chemin de votre bibliothèque en 2022, mais j’en reparlerais en temps voulu. En attendant, savourez sa version animée, car elle est de qualité.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.