Nouvelle série Netflix : Godzilla : S.P

GODZILLA : Singular Point ou en VF, L’origine de l’invasion, est un anime que vous pouvez voir sur Netflix. Il s’agit d’une série original de la franchise Godzilla. J’avais déjà parlé de la trilogie de films animés, aussi disponible sur Netflix et qui ne m’avait pas totalement convaincue (lire l’article).

Le résumé

Réunis par une mystérieuse chanson, une étudiante et un ingénieur combattent une force extraordinaire qui pourrait bien détruire le monde.

L’équipe

L’anime a été réalisé par deux stutio BONES et orange. L’un s’est occupé de la 2D, l’autre de la CGI. Et le résultat est plus que probant. Le réalisateur n’est autre que Takahashi Atsushi connu pour RideBack, ainsi qu’un film Doraemon, mais surtout pour le film Blue exorcist. Le scénario a été écrit par EnJoe Toh (The Empire of Corpses ). La création du design des personnages a échu à Kazue Katō l’autrice du manga Blue exorcist. Si vous leur trouviez un petit air de famille sans savoir pourquoi, maintenant vous savez. Le chara design est de Eiji Yamamori qui s’est bien rapproché des dessins de Katō.

Les musiques sont composées par Kana Sawada et elles sont pas mal. Le générique de début, in case…, est interprété par le très connu groupe féminin BiSH, quant à celui de fin il est chanté par un de mes groupes favoris à savoir POLKADOT STINGRAY avec le titre Aoi. Il est toujours dommage de ne pas pouvoir plus en profiter plus car il est très beau visuellement.

Et l’anime dans tous ça ?

J’avais un peu peur des premiers retour, mais je n’aurais pas dû. J’ai bing watché la série en un week-end et j’ai beaucoup aimé. Le scénario est sans doute prévisible, mais l’apport de pas de sujet scientifique renforce l’intérêt. J’ai trouvé que ça donnait une vraie épaisseur à la série. J’ai la chance d’avoir mon chéri pour me donner des compléments sur certains concepts et données scientifiques. De plus on suit Mei Kamino et Yun Arikawa chacun de leur côté. Je trouve intéressant qu’aucun des deux ne prennent plus de place à l’écran que l’autre. Deux caractères différents mais avec deux cerveaux brillants et intuitifs. Mêmes les personnages secondaires sont nuancés et même si le final est plus qu’improbable. Ce n’est pas si grave.

J’ai été conquise par Godzilla : S.P. Si les retours ne sont pas toujours bons, je vous conseille malgré tout de vous pencher sur la série. J’ai passé un bon moment devant. Plus qu’à espérer une suite, si les vues ont été au rendez-vous !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.