Manga à mettre entre toutes mains : Le secret de Madoka

Le secret de Madoka est un manga de Deme Kingyobachi publié sur du magazine web Manga Jam de Shôdensha (Feel young, On blue). C’était un manga parfait pour Akata qui publie ce merveilleux one shot.

De quoi ça parle ?

Madoka est un petit garçon. Mais ce qu’il préfère, ce sont les peluches et les robes que lui confectionne sa sœur. Hélas, ses camarades n’ont pas toujours réussi à comprendre ses goûts et cela lui a parfois causé du tort. Aussi, quand suite à un déménagement, il se retrouve dans une nouvelle classe, il se promet de se comporter « comme un garçon ». Mais Itsuki, sa voisine de classe qui ne se sent pas très à l’aise avec ce qu’on attend des filles, remarque très vite Madoka… Et si c’était le début de leur histoire d’amitié ?

Pour lire un extrait cliquez sur l’image MADOKA NO HIMITSU © Deme Kingyobachi 2019 / SHODENSHA Publishing Co.Ltd.
Un secret bien gardé ?

Je vais enfoncer une porte ouverte, mais Le secret de Madoka est un manga sur la tolérance. Qu’on soit un garçon et qu’on aime les choses mignonnes, ou qu’on soit une fille qui se trouve plus à l’aise les cheveux courts et en pantalon. On devrait avoir le droit que ce soit normal sans réflexions blessantes, sans être harcelé. Madoka et Itsuki se sont bien trouvé chacun vivant son genre comme il/elle en a envie. Pourtant à cet âge, ce n’est clairement pas évident de s’affirmer et de tenir tête aux autres élèves ou aux adultes. Les deux frères d’Itsuki sont eux aussi assez sympathique, même quand l’un deux ne se rend pas compte que Madoka est un garçon.

Les dessins sont vraiment très beau, fin et harmonieux. Il donne très envie d’avoir plus de titres de Deme Kingyobachi. C’est peut-être un peu classique, mais au contraire j’ai trouvé ça super mignon et parfait pour ce titre très doux et lumineux.

L’acceptation de soi

Dans la réalité bien entendu c’est plus complexe, alors qu’il ne faut jamais sortir du moule se  mais si le manga peut déjà dire à ces jeunes hommes ou femmes que c’est normal et qu’ils/elles ne font rien de mal ou de bizarre, alors déjà c’est une bonne chose. Etre accepté des autres, passe en parti en s’acceptant soit même. Il faut déjà avoir confiance en soit, en ses goûts pour être assez fort face à ses camarades de classe. La société nous impose des normes, il ne tient qu’à nous de s’en défaire et surtout d’être ouvert envers les autres. C’est ainsi qu’on peut avancer sans se réprimer. Il y a des tas de façon de se sentir bien et si cela passe par comment on s’habille c’est une bonne chose d’accepter nos différences.

Le Secret de Madoka rejoint la collection « Small » d’Akata, ce manga est lisible même pour les enfants et les jeunes ados. Il a totalement sa place dans toutes les bibliothèques et même les CDI. Je le recommande cette mignonne et lumineuse histoire.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.