Boy’s love du jour : Goodbye Irony Dress MIYOSHI

Goodbye Irony Dress est un manga de MIYOSHI Ayato paru au Japon en 2014 et prépublié dans le magazine Gateau. Etonnamment, c’est la première fois qu’elle est éditée en France alors qu’elle publie son premier manga en 2011. Une bonne occasion donc de découvrir son travail.

Suite au décès soudain de sa mère avec qui il n’avait presque plus de contact, Meguru revient vivre dans l’appartement qu’ils partageaient ensemble fut un temps. Il y fait la rencontre de Keiichi, un garçon habillé en lycéenne. Mais loin d’être un choix, ce travestissement semble avoir été imposé au jeune homme par sa mère après son coming out. Face à cette situation familiale encore plus complexe que la sienne, Meguru ne reste pas impassible.

© by MIYOSHI Ayato / Ichijinsha

 En quelques pages l’autrice nous présente un adulte nonchalant et un adolescent un peu paumé. La réaction de sa mère est assez étrange. Elle apprend que son fils est gay, et va donc lui donner un uniforme de fille. Pourtant, même s’il aime les garçons, il n’a pas pour autant envie de s’habiller comme une femme. Paradoxalement, ce costume va devenir une protection autant qu’un calvaire.

La rencontre de Keiichi avec Meguru sera primordiale. Enfin, il rencontre un adulte, homosexuel, qui le comprend et avec qui il peut parler. L’attachement est sans doute inévitable pour ses deux âmes perdues. Le format one-shot ne permet pas d’approfondir vraiment, mais elle arrive tout de même à nous faire éprouver douleur et tristesse, mais aussi la joie et l’amour.

Je ne suis pas forcement fan des dessins, cela dit ils sont loin d’être laid, c’est juste que ce sont pas ceux que je préfère. J’aime les designs plus doux. Mais ça fait très bien le job !

Goodbye Irony Dress est un joli titre et qui vous surprendra, je l’espère.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.