Nos temps contraires – Je ne te laisserai pas mourir

Nos temps contraires – Je ne te laisserai pas mourir de Toriko GIN est un magnifique shōjo manga de SF édité au Japon Mystery Bonita. En France, c’est Akata Editions qui s’y colle pour notre plus grand plaisir. Ce titre compte huit tomes au total.

L’humanité, ne pouvant plus vivre sur Terre, s’est réfugiée dans l’espace, cloîtrée dans des « Cocoons ». Arata, Tara, Caesar et Louis sont des enfants précieux : des « néotènes », ces êtres qui, malgré leur apparence prépubère, possèdent la maturité d’adultes. Leurs corps se sont adaptés à la vie dans l’espace et, à ce titre, ils incarnent l’espoir et l’avenir de la race humaine. Quand un jour, ces quatre-là rencontrent une mystérieuse femme aux longs cheveux verts, atteinte de la « maladie de Daphné », leurs destins basculent à jamais…

Cliquez sur l’image pour lire un extrait © 2017 Gin Toriko (AKITASHOTEN)

Le début m’a totalement dérouté, mais pas perdu pour autant. On doit emmagasiner beaucoup d’informations sur les néotènes, les contrats qui les lient depuis la naissance, mais aussi la maladie de Daphné. C’est même le but de tout ce volume, nous prendre par la main et nous faire visiter ce bout d’humanité survivant loin de la terre. Toriko GIN prend le temps de développer son monde et ses personnages. Les premières pages posent les bases un système de « contrat social » ce « partenariat » entre les individus qui lie nos quatre héros pour de très longues années.

Mais là où j’ai vraiment accroché c’est la toute dernière scène. On se dit : Ok c’était pour en arriver là. Banco, je veux savoir la suite !! Autre point remarquable la qualité des dessins. Les traits des personnages sont doux et délicats. Souvent en apesanteur, tous les corps sont frêles et délicats, refermant pourtant des personnages aux caractères bien définis. Certains sont terre à terre, d’autres rêveurs, c’est ensemble qu’ils vont dessiner leur avenir car chacun influence l’autre grâce au lien qui est unis tous les quatre. Les décors sont

J’aime énormément la SF (et la fantasy) féminine, j’ai lu beaucoup de titres de grandes autrices depuis mon adolescence et il s’en dégage toujours une touche particulière. L’exploration de l’humain à travers l’espace et de nouvelles règles, mais qui arrive toujours à nous parler. Les plus anciennes d’entre nous se souviennent de Please Save My Earth, mais attention l’histoire n’a rien à voir, si ce n’est l’amour qui unit nos jeunes gens.

Le premier tome Nos temps contraires – Je ne te laisserai pas mourir offre une plongée exaltante dans une série SF aux traits élégants et à l’histoire poignante. A lire d’urgence pour se libérer des shōjo lycéen.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.