Cinéma

Rétrospective 2008

Fin 2008 j’ai vu quelques films en allant au Vietnam et je n’en ai pas parlé, j’avais juste mis les affiche sur mon blog (ici)…
Je profite donc de ce post pour revenir sur ces quelques films.

44 (2008) – Wall-e

Synopsis : Faites la connaissance de WALL-E (prononcez « Walli ») : WALL-E est le dernier être sur Terre et s’avère être un… petit robot ! 700 ans plus tôt, l’humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul…
Cependant, sa vie s’apprête à être bouleversée avec l’arrivée d’une petite « robote », bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d’elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu’EVE est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, WALL-E n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite… Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie… Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers et vivre la plus fantastique des aventures !

Avis : Tout simplement génial ! C’est drôle, émouvant, mais sans tomber dans la mièvrerie. C’est tout bonnement un des meilleurs Disney depuis longtemps ! Pixar a montré une nouvelle fois qu’ils savaient faire de très belles choses car il fallait oser construire un film sur des petits robots qui parle à peine. Une chose est sûr il n’a pas volé son Oscar et il le mérite amplement !!

Note : *****

45 (2008) – La Momie : la tombe de l’Empereur Dragon

Synopsis : Le troisième épisode de la saga La Momie nous transporte cette fois en Asie pour une nouvelle aventure qui verra Rick O’Connell et les siens livrer un combat sans merci à l’Empereur Dragon. Des catacombes de la Chine antique aux sommets de l’Himalaya, l’explorateur intrépide, son jeune fils Alex, sa femme Evelyn et son beau-frère Jonathan affronteront la Momie ressuscitée du plus cruel conquérant de Chine.
Victimes d’une sorcière maléfique, l’Empereur Dragon et ses 5000 soldats ont été relégués pour l’éternité dans les limbes. L’immense armée de terre cuite reposera ainsi durant 2000 ans, oubliée de tous, jusqu’à ce qu’Alex commette l’erreur de réveiller son chef. Pour éviter une vague de méfaits, Rick devra appeler à la rescousse les seules personnes plus habiles que lui à combattre les morts-vivants : sa propre famille…

Avis : C’est sympa pour passer le temps. Il y a quand même de grosses incohérences et ça reste du réchauffé. Jet Li et Michelle Yeoh n’y change rien, c’est un bon divertissement sans plus.

Note : *****

46 (2008) – Tonnerre sous les Tropiques

Synopsis : Un casting d’enfer pour un voyage… au bout de l’enfer ! En tête d’affiche : Tugg Speedman, la star du film d’action, en chute libre depuis ses trois derniers navets. A ses côtés : Jeff Portnoy, spécialiste des comédies (très) bas de gamme, avide de prouver ses qualités de comédien ; Kirk Lazarus, acteur « Méthode » multi-recompensé et 100 % givré ; Chino, superstar pop et fan d’Al Pacino ; et Kevin Sandusky, le fringant petit jeune tout heureux de faire partie de la bande. Cinq egos surdimensionnés au service du « plus grand film de guerre de tous les temps ». Sur le papier, ça se tient (ou presque), mais sur le tournage tout dérape : les caprices des stars et l’incapacité du réalisateur, Damien Cockburn, font grimper les frais à une allure vertigineuse, au point que le studio décide de tout arrêter… C’est alors que Damien a l’idée « géniale » d’entraîner sa petite troupe au coeur du Triangle d’Or pour une expérience de « cinéma-vérité » d’un genre inédit. Mortel…
Avis : J’ai pas du tout accroché à l’humour du film. Ben Stiler et Jack Black en font des tonnes, pourtant j’aime bien ces acteurs, mais cette fois-ci la pilule marche pas… La preuve j’ai réussi à m’endormir dessus alors que je ne dors jamais en avion ! C’est certainement le seul exploit du film.

Note : *****

47 (2008) – Le Monde de Narnia : chapitre 2 – Prince Caspian

Synopsis : Un an après les incroyables événements du Monde de Narnia – Chapitre 1, les nouveaux rois et reines de Narnia sont de retour dans ce royaume magique. Mais à Narnia, plus de 1000 années se sont écoulées. L’Age d’Or du royaume est depuis longtemps révolu, et ce n’est plus maintenant qu’une légende. Les animaux parlants et les créatures mythiques ont disparu, ils ne sont plus évoqués que comme les héros d’un folklore que l’on perpétue chez les Telmarins, une race d’humains dirigée par le maléfique roi Miraz, qui règne sans pitié sur Narnia. Même si l’on se souvient encore du nom d’Aslan dans la forêt, le puissant lion n’est pas revenu depuis un millier d’années.
Avis : On retrouve avec plaisir les héros du 1er long métrage, l’histoire se suit sans s’ennuyer. Narnia reste un joli conte pour enfant, mais je ne regrette pas de ne pas être aller le voir au ciné. Le film est sympathique, mais sans plus.

Note : *****

Mon dernier film de l’année et pour cause je l’ai regardé à la télé à Hoi han au Vietnam le soir du 31 décembre.

48 (2008) – Les Vacances de Mr. Bean

Synopsis : Mr. Bean a gagné une semaine de vacances sur la Côte d’Azur, et une caméra vidéo. Il quitte son Angleterre natale pour la France. Arrivé à Paris, il demande à un autre passager de le filmer en train de monter à bord du train pour Cannes. L’homme est en fait le réalisateur russe Emil Duchevsky, qui se rend à Cannes pour faire partie du jury du Festival du Film. Dans la confusion du départ, Duchevsky rate le train, et Mr. Bean se retrouve à bord avec Stepan, son fils de dix ans, qui ne parle pas un mot d’anglais. Pour Mr. Bean et Stepan commence alors un périple vers le sud de la France plein de surprises, de rencontres et d’aventures toutes plus délirantes les unes que les autres…
Avis : je ne suis pas une grande fan de Mr Bean je trouve souvent l’humour un peu (beaucoup ?) lourd. Pourtant cette fois-ci j’ai tout de suite accroché ! Pourquoi ? Parce que je suis une grande fan de Jacques Tati ! Et que le film fourmilles d’hommages au cinéaste français. J’ai d’ailleurs pu le vérifier en rentrant puisque les auteurs ont effectivement revu tous ses films.
Du coup j’ai beaucoup rit et ça m’a donné envie de revoir les vacances de Monsieur Hulot, Mon oncle et les autres…

Notre : *****

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

2 réflexions sur “Rétrospective 2008

  • roooo t’as pas aimé tropic thunder? moi je suis dèg de l’avoir pas encore vu, j’adore le concept du film!!!

  • Le concept me plaisait aussi, mais j’ai trouvé ça totalement raté ^^’

Commentaires fermés.