Bilan de l'annéeLecture

BILAN : MANGAS, WEBTOONS ET ROMANS 2022

Combien j’ai lu de manga en 2022 ? Aucune idée. Mais pas assez car ma PAL a pris une tournure catastrophique tout comme mes fiances. Car oui cette passion coûte cher surtout quand on a la flemme de faire les boutiques d’occasions ou qu’on est allergique à Vinted. Je l’avais déjà dit l’année dernière, mais une fois arrivée dans ma librairie et bien c’est compliqué. J’ai essayé de n’acheter que les titres dont je suis à jour, mais même là c’est compliqué. A ce la s’ajoute le fait que j’aime un peu tous les genres.

Alors du coup, il va falloir se calmer en 2023. En attendant, petit bilan d’une belle année avec des tas de découvertes. Ma PAL est encore pleine de titres que je n’ai pas pu découvrir cette année faute de temps pour les lire. C’est la première année qu’il y a des BL dedans…

J’ai eu beaucoup de coup de cœur cette année. Si bien qu’il est difficile pour moi d’établir un top 5. Il y en a de toutes les genre que ce soit des comédies, des drames, des polars, de la fantasy, de la romance, de la SF etc. Il y a des titres sortis en 2022 en France que j’avais déjà découvert en japonais les années précédentes. Quand j’ai écrit cet article, c’est à ce moment là que j’ai réalisé que j’ai lu énormément de nouveautés. C’est sans doute en grande partie grâce au Cri du mochi. J’ai suivi encore plus l’actualité que les années précédentes. Ce fut aussi une certaine frustrations sur certains titres que je n’ai pas pu lire pitché par mes camarades.

Vous pouvez retrouver la plupart des critiques de ces titres soit sur mon blog, soit dans les replays du Cri du Mochi sur IGN France.

Mes coups de cœur

Dans la catégorie polar ou thriller mon préféré à s’en nul doute été Lost lad London, Il n’y a pas vraiment d’ordre pour les suivants car je les ai tous aimé : YASHA, The Night Beyond the Tricornered Window, De nous, il ne reste que des cendres, Utsubora et Double mint ainsi que Detective Conan : Wild Police Story. Dans une moindre mesure J’irai te tuer dans tes rêves qui reste un bon titre court.

Dans la catégorie tranche de vie : Funeral Concerto, Look back, Mon petit ami genderless, Blossom, Boys meets Maria, Colocataires à leur manière, Le petit monde de Machida, L’arrache chair, Boys Run The Riot, Blissful Land. On est sur une catégorie assez large et qui offre tout de même quelques perles !

Fantasy/Fantastique : Frieren, Ranking of Kings, La danse du soleil et de la lune, Hiraeth – La Fin Du Voyage, Dandadan, La Boîte lumineuse et Heaven’s design team. Une belle brochette là aussi avec des styles très différents !

La SF un genre que j’aime beaucoup : Millenium darling, Dai dark, À l’image de Mona Lisa ?, Darwin’s incident, Star Wars – Etoiles Perdues, BOYS OF THE DEAD, Choujin X et Kaijū Girl Carameliser. Parmi les redécouverte cette année il y a eu Planètes de Makoto Yukimura (Vinland Saga).

Pas mal de romance avec forcément pas mal de boy’s love dans le lot, mais pas que :Criminelles Fiançailles, Ton visage au clair de lune, Love mix-up, Notre genèse, Take home, Sasaki et Miyano, Le garçon de la terre des lions, Comme to hand, Horimiya, Sans attaches, Happy of the End, L’amour le plus lointain du monde, Je vais te faire jouir mon lapin ou encore Le loup déguisé en agneau.

Effectivement, les mangas d’humour je n’en lis pas tant que ça mais je suis très fans de ceux découverts cette année que le lisais en anglais ou que j’ai découvert avec leur version animée. : Excuse me dentist, it’s touching me !, Komi cherche ses mots et Reincarnated as a Pretty Fantasy Girl.

Parce que je ne sais pas où le mettre j’ouvre la catégorie WTF pour Dernier Ferry pour le succès parce que je ne sais vraiment pas dans quelle catégorie je peux le ranger. C’est deux tomes qui partent dans tous les sens. Mais bizarrement on passe un très bon moment.

Les rattrapages

Je dois faire un paragraphe spécial pour les titres de Tsutomu Takahashi : Black-box, Blue heaven et Soul keeper. Je l’ai découvert avec NeuN, puis Sidooh et je suis heureuse de pouvoir compléter ma collection grâce aux ressortis de ces anciens titres ou la publication de ses nouveautés. C’est un artiste qui me bouleverse qu’importe de quoi il parle. Il poste très régulièrement des vidéos quand il dessine, et c’est fascinant à voir. J’attends d’autres titres pour 2023 !

Mais je dois aussi parler de Sexy cosplay doll que j’ai rattrapé à la vitesse de l’éclair grâce à son anime My dress-up darling. Enorme coup de cœur pour cette série que j’avais injustement boudé à cause de son titre et de ses couvertures. My bad.

Les fins

C’est agréable de commencer des séries et de les terminer sans attendre d’être grabataire. C’est bien de commencer des séries, plein de séries, mais c’est bien aussi de les terminer quand elles le sont. Au revoir BANANA FISH, Mon coloc d’enfer, Nos temps contraires, Jardin secret, Irrésistible, Mars Red, Sans complex, Ookami Rise, Demon slayer, Beastars et tant d’autres que j’ai sans doute oublié car je ne note pas les fans des séries…

En japonais

J’ai acheté beaucoup moins, et bien souvent c’était avant tout pour avoir des avantages (goodies). Car ça revient cher tout ça mine de rien surtout en frais de port et de douane. J’ai essayé d’acheter en numérique ou bien lu gratuitement. Je lis beaucoup de 1ers chapitres pour découvrir les différentes œuvres. Ils sont diffusés sur twitter par les magazines ou les auteurs/autrices.
Sur Cmoa, j’achète chapitre par chapitre Yoake no uta qui est l’un de mes BL préféré de ces derniers temps.  J’y ai découvert Shi ni Modori no Mahō Gakkō Seikatsu wo, Moto Koibito to Prologue kara de dont la couverture du tome 1 m’a définitivement convaincue. J’ai acheté la suite récemment et j’adore les dessins et l’histoire.

Je continue d’acheter le magazine Chéri+ pour lire la suite de Given. Pour Lala no kekkon et Blue sky complex j’achète les magazines que si ils sont en couverture et sinon le tome relié avec les goodies qui vont avec.

Sur Comic pixiv je lis gratuitement : Hikaru ga Shinda Natsu (L’été où Hikaru est mort) que je poursuis en VO en attendant sa sortie en 2023 en France chez Pika. Je lis aussi Ore ga mitsuketa konbini no koi d’Akahachi, Hirano to Kagiura (le spin off de Sasaki et Miyano), Iki dekinai no wa kiminosei, Kingin sasameku himitsu wa yoru, Monitā-goshi no jōshi/ buka, Minato shōji koinrandorī, Ni wa todokanai. et Yaku x Kei (même si on est à des années lumières de décalage avec la sortie papier et que j’ai l’impression qu’on n’aura pas la suite en numérique…). Bref, j’y lis pas mal de BL -ou s’en approchant-. Sans doute plus facile pour moi de comprendre les intrigues avec un niveau de japonais assez faible. Pas que ce soit mauvais, juste que je sais à quoi m’attendre.

Webtoon

J’ai recentré mes lectures sur les plateformes françaises : Bontoon (trop de titres… Sponsorisez moi que diable !!!), Verytoon (Superette dangereuse, kiss me ? et la relecture de La bête doit mourir), Webtoon (Gradalis, Here U are, Good morning professor et Boyfriends), un petit peut Webtoon factory (avec la fin de Distress et fanboy qui est mon petit bonbon du mardi). Je retourne sur Lezhin uniquement pour Jinx le nouveau Mingwa (BJ Alex).
Je lis principalement du BL coréen, mais parfois je me laisse aller vers d’autres horizons, mais cela reste rare.

Romans

J’ai lu peu de romans cette année encore. Je peine à trouver du temps pour vraiment lire un bouquin. De ce fait je n’ai pu lire que 86, Ascendance of a Bookworm / La petite faiseuse de livres, Les carnets de l’apothicaire. Il me reste quelques jours pour lire Le Grand Maître de la Cultivation Démoniaque (on y croit). C’est encore compliqué d’avoir des titres de romans en France. Cela ne se vend pas forcément très bien, et les lecteurs sont encore frileux. C’est fort dommage. Tous ces livres sont bien écrits et aussi captivants que leurs pendants manga ou anime.

Ce fut une très belle année de lecture et j’espère que l’année 2023 le sera tout autant. Je prépare un article sur les nouveautés qui me hype le plus !

 

Je remercie les éditeurs qui me font confiance et m’envoie les services presse. Je remercie les anciens même si ce n’est pas sur tous leurs titres (Pika/Nobi Nobi/H2T, Ki-oon, Panini manga, Lanovel, Akata, Kana) mais aussi les nouveaux (Nazca, Ototo/Taifu, Chatto chatto et de façon plus inégale Michel Lafon, Vega-Dupuis, Kotoon, Crunchyroll/Kaze, Lumen et Verytoon). Je précise en bas de l’article si c’est un service presse ou un achat perso. Dans tous les cas que j’aime ou que je n’aime je le ferais savoir.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.