LectureLivre

[Challenge Netgalley 2018] Le noir est ma couleur de Olivier Gay

Le Challenge Netgalley 2018 est une belle occasion de découvrir de nouveaux ouvrages. Je me suis lancée dans Le noir est ma couleur de Olivier Gay. Il s’agit d’un roman pour ado sorti en 2014 et réédité cette année. Cette saga compte cinq tomes est l’oeuvre d’un auteur un grenoblois de 39 ans qui a écrit une grande quantité de romans allant du roman policier, à la fantasy ou le fantastique, que ce soit pour les adultes ou pour la littérature jeunesse. Le succès de Les talons hauts rapprochent les filles du ciel, prix du premier roman du festival de Beaune, lui a permis de se consacrer entièrement à l’écriture. Le pari a reçu le Prix Chimère 2015 dans la catégorie 11/14 ans.

Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n’aurait jamais prêté attention à Manon l’intello du premier rang. Pourtant, à la suite d’un pari il a décidé de la séduire.
Normalement, Manon n’aurais jamais toléré qu’Alexandre vole à son secours. Pourtant, dans l’obscurité d’une ruelle, sa présence s’est révélée décisive.
Alexandre doit se rendre à l’évidence. Rien n’est normal dans cette histoire.
Manon acceptera-t-elle qu’il entre par effraction dans son univers ?

Le roman est assez court, et écrit assez simplement. Les points de vues sont partagés entre ceux d’Alexandre le bad boy à la volonté infaillible et Manon la jeune fille aux pouvoir incroyable. Les petites notes d’humour sont bien amenées et permettent de trouver Alexandre sympathique. Sans cela il serait vraiment imbuvable. L’histoire est classique, Manon est convoitée par les forces obscures, mais le ténébreux Alexandre va tout faire pour la protéger car même sans pouvoir il n’est pas sans volonté. Dis comme ça c’est pas foufou, mais c’est relativement bien mené, le lecteur est emporté assez vite dans les tourbillons de l’histoire et ne rendra les armes qu’en ayant lu la dernière page. Viendra ensuite un gros soupir et une envie de vite commander la suite.

Le noir est ma couleur est une belle découverte qui m’a donné envie d’en connaître la suite. N’hésitez donc pas à partager la lecture avec votre ado de compagnie, où à défaut sauter le pas et plonger dans l’histoire haletante et rafraîchissante de Manon et Alexandre.

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.