Cinéma

Chocolat est une jolie fiction, mais pas un documentaire

chocolat2

Dès que j’ai vu la bande annonce j’ai tout de suite eu envie de voir le film. C’est vraiment le genre d’histoire qui me plait. Qui plus est il se déroule fin 19e début du 20e c’est une période que j’aime beaucoup voir à l’écran.

ChocolatChocolat

Synopsis : Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, l’incroyable destin du clown Chocolat, premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit, va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun.

Avis : Chocolat est un film de Roschdy Zem, je ne l’avais vu encore sous cette casquette. Le réalisateur de Mauvaise foi et Omar m’a tuer m’a bluffé ! Ce n’est pas un biopic a proprement parler. La vie de Footit et Chocolat y est romancée, voir totalement changée pour le bien du scénario (la chronologie, les faits sont modifiés ou inventés). Si vous voulez vraiment connaître la vie de ce clown il faudra aller voir ailleurs.
Cependant si vous voulez une tranche de vie sur une période peu connue de la France et de Paris le film devrait vous plaire.

Les spectacles font de Chocolat un personnage conforme à l’iconographie coloniale et aux préjugés racistes de cette époque. Il va tenter de s’en affranchir en vain. Omar Sy est magistral dans le rôle de Chocolat, tour à tout naïf, amusant, arrogant, et grave. Une fois encore il nous prouve qu’il est un grand acteur. James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin, impose un clown blanc triste et dur dans une vie qui ne l’est pas moins.

J’ai trouvé l’idée sympa d’avoir inclus les images tournées par les frères Lumière avec les vrais Footit et Chocolat faisant ainsi un clin d’œil au duo mais aussi à la scène du film où on les voit tourner cette fameuse vidéo.

La seule chose qui m’ait gêné c’est que Chocolat parle beaucoup trop bien français, d’ailleurs Footit devait lui-même avoir un accent anglais… Mais qu’importe ce n’est pas un documentaire comme je le disais dans mon titre !

Tour à tour mélancolique et drôle, Chocolat nous fait passer par tout une palette de sentiments. Un film a voir sans modération.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.