Cinéma

Dark Places : nouvelle adaptation d’un thriller de Gillian Flynn

589675.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Si j’ai eu envie de voir Dark places, c’est évidemment parce que j’ai adoré Gone girl. Et je dois avouer que le casting m’a aussi beaucoup plu : Charlize Theron, Nicholas Hoult, Chloë Grace Moretz… Que des acteurs et des actrices que j’aime. Il ne m’en a pas fallu plus pour aller prendre une place de ciné et de m’installer devant cet intrigante enquête qui reprend 28 ans après la fameuse nuit du drame.

337568.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDark Places

Synopsis : 1985. Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses sœurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier. 30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque. De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère.

Avis : Le film est adapté d’un des romans de Gillian Flynn (Gone girl). Entre thriller et peinture sociale de l’Amérique on suit le parcours de Libby Day une jeune femme qui lorsqu’elle était enfant a accusé son frère d’avoir tué sa mère et ses deux sœurs.

De Gilles Paquet-Brenner je n’avais vu que Elle s’appelait Sarah si le réalisateur français n’a pas encore le talent de David Fincher, j’ai tout de même bien aimé Dark Places. Charlize Theron incarne un personnage froid, distant, qui s’est construit une carapace. Elle vit aux crochets de ses admirateurs/sauveurs. En 28 ans, elle n’a pas réussi à ce sortir de cette impasse qu’est devenue sa vie après le triple meurtre. Pourtant en revenant sur les faits et en s’intéressant plus à son affaire qu’à son compte en banque elle va enfin savoir la vérité. Trouve t elle la paix ? C’est encore une autre histoire, mais en tous les cas ça lui permettra d’avancer c’est certain !

Bien entendu le film pâti de la comparaison avec l’haletant Gone girl sorti quelques mois plus tôt, mais tout de même j’ai passé un bon moment. Vers la fin du film (je ne spoilerais pas promis) j’étais accrochée à mon siège car l’action était très prenante.
Sans le film de Fisher je ne serais jamais aller voir Dark Places. Car avant même le casting ou le réalisateur c’est l’optique de voir un nouveau roman de Gillian Flynn adapté sur grand écran qui m’a donné envie de me déplacer.

Sans un être un film inoubliable, Dark Places est un bon thriller avec une belle brochette d’acteurs.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

2 réflexions sur “Dark Places : nouvelle adaptation d’un thriller de Gillian Flynn

  • Personnellement, je n’ai pas trop aimé ce film. Malgré un bon casting (à part vraiment Chloe Grace Moretz que j’ai trouvée mauvaise), de bonnes idées, je n’ai pas été captivée par ce film, je l’ai même trouvé mal foutu, pas bien mis en scène, trop banal, certains personnages sont inutiles et les flashbacks balancés n’importe comment.

    Répondre
  • Je dis pas que c’est le film de l’année, mais j’ai bien aimé et il m’a bien tenu en haleine ^^ !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.