Cinéma

[Cinéma] Si je reste : vivre ou mourir ?

020622.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai lu le livre il y a quelques mois, c’est donc tout naturellement que j’ai vu l’adaptation cinématographique mené à la baguette par R.J. Cutler (inconnu au bataillon pour ma part…).

542031.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxSi je reste

Synopsis : En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches

Avis : Si je reste est un joli film qui retranscrit assez fidèlement l’esprit du livre dur romancier Gayle Forman. Si vous avez aimé le livre vous ne devriez pas être déçu. Une jeune fille a un accident, sa vie bascule et on découvre au fil des pages ce qui pourrait la pousser à rester ou pas en vie. Les allés et retour dans le passé m’ont moins gêné que dans le livre.

J’ai trouvé le film vraiment beau notamment le paysage sous la neige au début. Bon, c’est vrai la clim était à fond dans la salle, mais même sans cela j’ai ressenti le froid.

La musique est au cœur du film, lui est guitariste, elle violoncelliste, ses parents sont des amateurs de rock plutôt cool. C’est vraiment idyllique dommage que tout s’écroule autour d’elle. Mais revenons à cette bande bande originale qui compose un patchwork intéressant, jamais indigeste, trouvant son apothéose lors de la scène autour du feu.

Au final c’est une histoire d’amour gentillette qui fera fuir ceux qui s’attendraient à un scénario plus profond. Si je n’ai pas pleuré durant la séance, j’ai entendu quelques reniflements autour de moi, je suis un cœur de pierre :p J’ai largement préféré Nos étoiles contraires qui m’a tiré bien plus de larmes certainement parce que ça se termine de façon différente.

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.