Cinéma

Nos étoiles contraires, une pluie d’étoiles et de larmes

maxresdefault

J’ai adoré le livre, je me suis levée tôt samedi matin pour aller voir son adaptation au cinéma. J’avais tout prévu, deux paquets de mouchoirs m’accompagnaient car je savais ce que j’allais voir. Il faut au moins ça !

218720.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxNos étoiles contraires

Synopsis : Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

Avis : J’avais peur que le livre soit mal adapté, mais ce n’est pas le cas. L’oeuvre a été respecté.

J’ai pleuré en lisant le livre, j’ai pleuré comme une fontaine durant le film. Voilà ! J’avais les yeux gonflés en ressortant et le cœur gros, mais paradoxalement j’avais aussi la patate. Une grosse envie de vivre à 100%. C’est ce genre de film positif même si il est clairement fait pour te faire sortir tes kleenex. Les sensibles comme moi vont fondre en larme, d’autres se demanderont bien ce qu’ils sont venus faire ici.
Il y a aussi beaucoup d’humour, parfois noir, oui on combat la maladie et les mauvais coup comme on peut. Parfois c’est le rire la meilleure arme.

C’est un mélo, c’est fait pour vous tirer des larmes, il faut venir le voir en connaissance de cause.

Nos étoiles contraires c’est une histoire d’amour émouvante, à la fois triste, mais aussi positive. Les deux acteurs Shailene Woodley et Ansel Elgort composent avec beaucoup de force leurs personnages. Willem Dafoe campe avec délice l’affreux écrivain Van Houten.

L’ambiance musicale est assez plaisante avec des jeunes artistes comme Birdy, M83, grouplove, Ed Sheeran etc. Sans être exceptionnelle tous les titres collent plutôt bien aux différentes situations.

Je recommande donc vivement Nos étoiles contraires avec dans ses bagages un paquet de mouchoir au cas où comme moi vous seriez hyper sensible :p

Note : 19/20

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.