Cinéma

Frankenweenie du très bon Tim Burton !

7754139073_frankenweenie-est-la-nouvelle-creation-effrayante-de-tim-burton

Frankenweenie102 – Frankenweenie
Frankenweenie
est une adaptation d’un premier court métrage du même nom de Tim Burton tournée en 1984. Cette fois-ci, point d’acteurs en chair et en os, mais des marionnettes en stop motion une discipline dans laquelle il excel. Dès la création de son projet il avait dans l’idée dans faire un film en stop motion, mais jugé trop coûteux à l’époque, il avait été tourné avec de vrais acteurs. Mais il ne perd pas l’idée de réaliser ce film comme il l’entend, il lui faudra attendre une vingtaine d’année pour réaliser son rêve.

Résumé : Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Si vous avez été déçu par Alice au Pays des merveilles et Dark Shadow, ne boudez pas Frankenweenie ! On retrouve tout ce qui fait le talent du cinéaste dans ce long métrage. On ne s’ennuie pas une seconde, et on ne pourra sans doute pas s’empêcher de verser une larme à la fin.
Bourré de références aux vieux films d’horreurs, on savoure sans retenu les moments magique et cette poésie qui lui est propre. Les personnages, même les plus hideux, sont attachants.

Le noir et blanc est tout à fait adapté au récit et ne m’a pas déranger. Les musiques sont aussi de toutes beauté.

Je ne peux que vous conseiller d’y jeter un oeil, mais de faire attention que vos enfants soient assez grands pour ne pas avoir peur au cinéma.

17/20

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

5 réflexions sur “Frankenweenie du très bon Tim Burton !

  • Tu le sais déjà, mais j’ai vraiment aimé alors moi aussi, je le conseille ! J’ai l’impression que ça a duré 30 minutes, pour dire, je ne me suis pas ennuyée.
    Par contre, j’ai pleuré dès le début parce que VOILÀ.

  • C’est vrai que j’ai trouvé ces dernières productions très décevantes (depuis sweeney todd) alors avec l’annonce de la reprise d’un de ses anciens travaux je pensais que c’était la fin. Il avait plus d’idées et qu’il était obligé de racler les fonds de tiroir.
    Mais comme quoi c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe, vu ce que tu en dis :p

  • c’est peut-être pour ça que c’est bon ! 🙂 faudra voir ce qu’il fera après, il ne pourra pas recycler ses oeuvres bien longtemps !

  • Sxl

    Vu moi aussi, et maintenant que j’ai vu les trailers et autres articles, je suis bien content de ne pas les avoir consultés avant sinon je crois que je n’aurais plus beacuoup de suprises pendant le film.
    Par contre j’ai pas pleuré pendant le film, et au contraire, j’ai beaucoup rigolé ! ATTENTION SPOILER ! J’ai beaucoup aimé aussi les petits trucs cachés à droite et à gauche, comme le goodbye kitty ou gamera ^^ Et puis Monsieur Moustache, j’ai pas fini de rigoler avec lui !!! C’est rare que j’achète des blu-ray à leur sortie, mais celui-là je le prends tout de suite !

  • Ca fait plaisir hein ^^ Monsieur moustache est assez excellent, mais sa maîtresse aussi.
    J’ai jamais autant acheté de blu ray que depuis que je retourne plus souvent au ciné ^^’

Commentaires fermés.