avis : CD/DVDMusique

Loreena McKennitt – The Wind that Shakes the Barley

loreena-newLoreena McKennitt – The Wind that Shakes the Barley

Avis : Avec cet album Loreena McKennitt renoue avec ses débuts. Cette fois-ci elle ne lorgne pas du côté musique du monde ou autres fioritures. C’est un album calme, doux et reposant où elle utilise merveilleusement sa voix.

As I Roved Out est une chanson irlandaise traditionnelle qui raconte une histoire d’amour, j’aime particulièrement son interprétation de ce titre. Elle donne le ton à l’album.

Ensuite, On a Bright May Morning est une ballade écossaise traditionnelle où elle excelle à la harpe.

L’album comprend deux titres instrumentaux dont : Brian Boru’s March, une musique traditionnel sur un roi Irlandais du XIe siècle.

Loreena continue de nous promener en pays celte avec Down By the Sally Gardens, un poème de William Butler Yeats publié en 1889. Il avait tenté de recomposé une vieille chanson de trois lignes chanté par une paysanne. Là aussi son interprétation est magistrale.

The Star of the County Down est une chanson irlandaise écrite par Cathal McGarvey, puis mise en musique un peu plus tard. Elle raconte le point de vu d’un jeune homme amoureux d’une jeune Rose McCann, dite l’étoile du comté de Down, il imagine son mariage avec la jeune fille.

The Wind That Shakes the Barley (Le vent qui secoue l’orge), la chanson éponyme, est une ballade irlandaise écrite par Robert Dwyer Joyce. La chanson parle d’un jeune rebelle de Wexford qui est sur le point de sacrifier sa relation avec son amour de toujours et plonger dans le courant de violence lié à la Rébellion de 1798 en Irlande. La référence à l’orge dans la chanson provient du fait que les rebelles irlandais emportaient souvent de l’orge dans leurs poches comme provisions lorsqu’ils marchaient. Moins enjoué que les autres de par son thème, Loreena transmet admirablement la gravité du texte.

The Death of Queen Jane (La mort de la reine Jane) est une ballade anglaise qui décrit les événements entourant la mort d’une reine Jane Seymour 3e femme d’Henri VIII, morte quelques jours après lui avoir donné un fils.

The Emigration Tunes est une seconde piste instrumentale que j’apprécie beaucoup aussi pour son onirisme. L’album se termine sur The Parting Glass une chanson traditionnelle irlandaise, souvent chantée à la fin d’un rassemblement d’amis.

Un bel opus que je recommande chaudement aux amateurs de musique celtique. J’espère que nous pourrons la revoir en tournée à Paris…

Track list
1.As I Roved Out
2.On a Bright May Morning
3.Brian Boru’s March
4.Down By the Sally Gardens
5.The Star of the County Down
6.The Wind that Shakes the Barley
7.The Death of Queen Jane
8.The Emigration Tunes
9.The Parting Glass

 

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

4 réflexions sur “Loreena McKennitt – The Wind that Shakes the Barley

  • J’aime juste TROP cette artiste =) Ses mélodies et sa voix sont juste TROP magnifiques… J’adore <3
    Merci Tanja ;p

  • Une de mes artistes préférées <3 <3
    De rien j'espère faire des vocations 😉 !!

  • c’est bizarre j’étais sure d’avoir fait un commentaire ici o__O! Bref j disais que j’avais aussi écouté cet album et que j’aime beaucoup!!
    Il me tarde les live, un jour j’espère 🙂

  • Je croise les doigts 🙂 !!!!
    Les commentaires passent souvent en spam en ce moment et je vois pas pourquoi…

Commentaires fermés.