Cinéma

Benjamin, I am legend et Blade Runner

Tiré groupé de film pour ce nouveau billet. On débute avec le pire et on fini avec le meilleur !
Ça fait 6 mois que je ne suis pas allée au cinéma, c’est la 1re fois que ça m’arrive depuis au moins 15 ans…

Benjamin Gates04 – Benjamin gates et le trésor des Templiers
Synopsis :
Perdu depuis plus de 200 ans, le trésor des Chevaliers du Templier fait partie de ces mythiques légendes. Ben Gates, archéologue et aventurier, se lance à la recherche de ce trésor qui a hanté les pensées de sa famille et de ses descendants depuis des générations. Mais il n’est pas le seul intéressé.
Gates et son meilleur ami Riley Poole, expert en informatique, partent en exploration sur le continent Arctique et découvrent que le premier indice menant au trésor est caché dans le document le mieux gardé au monde, la Déclaration d’Indépendance.
Dans une course contre le temps, ils doivent voler le document si précieux, décoder la carte cachée, semer le FBI, et éviter d’être tués par Ian Howe, un riche aventurier anglais. Et ce n’est que la première étape de cette chasse au trésor.

Avis : Est-ce que j’ai réellement quelque chose à raconter sur ce film ? C’est pas mauvais, ce n’est pas non plus le film que je voudrais absolument revoir, j’ai souvent relâché mon attention pour faire des câlins à mes chats, c’est dire que j’étais pas trop « dans » le film. Je préfère un bon vieux Indiana Jones…

Sympathique sans plus.

Note : 10/20

I am legend05 – Je suis une légende
Synopsis :
Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d’origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme à hanter les ruines de New York.

Avis : Alors pourquoi est-ce que je le remets alors que je l’ai déjà vu ? Parce que la VO et une bonne qualité (blue ray) Bha ça change tout et qu’en plus j’ai pu voir la fin alternative qui est complètement différente en tout point avec la fin de la version ciné.
En tout ça pour dire, qu’il m’a beaucoup plus plu que lors de mon 1er visionnage ! J’ai beaucoup moins ressenti la coupe après la mort de Sam, peut-être parce que je m’y attendais ? En tous les cas j’ai vraiment pris plus de plaisir.
La fin c’est autre chose, y a une happy end et l’autre pas. Ces deux fins expriment vraiment autre choses. je suis même surprise que l’on ai pas préféré le happy end ? !

Note : 14,5/20

blade runner06 – Blade Runner
Synopsis :
Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain.

Avis : Et bien non, je n’avais jamais encore vu ce classique de la SF qui est Blade Runner ! Mais nous avons corrigé cela avec une très belle édition blue ray. Nous étions sceptiques quand à la qualité de l’image, mais il n’y avait vraiment pas besoin de l’être car le rendu est bluffant.
Passons au film en lui-même. Il a vieilli c’est un fait, mais reste tout de même excellent.
Pour moi c’est surtout la musique à pris un sacré coup de vieux, enfin je dirais que c’est surtout le synthé des années 80 qui a particulièrement mal vieilli plutôt que les partitions de Vangelis qui restent très belles (surtout le générique de fin que j’avais sur une vieille K7 audio XD -je me fais vieille d’un coup-).
On est plus proche du film noir, que du film S.F. comme on peut en voir désormais avec des bastons tous les 5 mins pour tenir éveillé le spectateur entre deux dialogues creux. Là, on fait un peu plus appel au cerveau et je pense que ça ne plairait pas à la nouvelle génération.

J’en garde donc un très bon souvenir, c’est une œuvre incontournable de la S.F.

Note : 16/20

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

7 réflexions sur “Benjamin, I am legend et Blade Runner

  • J’ai aussi acheté Blade Runner en blu-ray (je l’avais déjà en DVD…), mais bon j’adore ce film 🙂

    Et puis, c’est surprenant d’avoir cette qualité d’image pour un film des années 80.

  • Pareil ! Mais du coup ça me motive plus à acheter des films ‘anciens’

  • pichoune

    Benjamin Gates, ça reste un bon divertissement, bon il trouve les indices en un claquement de doigts et résout des énigmes en 2 sec (parfois j’avais du mal à suivre le raisonnement). Le pire reste la coupe (et la tenue vestimentaire) de nicolas cage.

  • Au ciné, on avait eu les 2 fins pour « Je suis une légende ». J’ai trouvé que la fin happy l’était trop mais était aussi plus logique et expliquait plus d’éléments du film. Mais bon, après avoir lu le livre (qui a une fin différente des 2 proposées) c’est agaçant de voir qu’ils ont absolument voulu que le film se termine bien et soit porteur d’espoir -_- (oui, même la fin moins happy l’est toujours plus que dans le livre). Un des moments forts du livre c’est sa conclusion.

  • ah oui il y avait les deux fins ??! Étonnant ! Ça doit faire bizarre XD
    Tu me donnes envie de lire le livre :3

  • Ah… j’ai vu qu’une fin moi de « je suis une legende » Oo Eh beh! Il faut que je me rattrape lol
    Par contre, Blade Runner est un des films que j’avais étudié au collège et j’me souviens que j’étais la seule fille a avoir aimé dans la classe XD Il est super franchement! Et Benjamin Gates… j’ai les 2 en DVD, j’aime bien les mater en faisant autre chose à coté c’est marrant XD

  • moku

    oh ben j’ai vu qu’une fois je suis une légende au cinema et je me pisse encore dessus de peur de ce film
    il ma traumatisé 🙁 je fais des cauchemards 🙁
    mais si tu conseil le bluray avec fin alternative v peut être me motiver alors 😀

Commentaires fermés.