Musique

Le Cure nouveau est arrivé

J’aime le vendredi. Pour deux raisons. Déjà c’est le dernier jour avant le week end. Ensuite c’est le jour de notre tournée dans le quartier de l’Opéra. Donc j’ai récupéré mon Cure (comme d’hab’ ils ne l’avaient pas mis de côté…). Mais nouveauté ils ont en mis en rayon ! Trop fort ils ont mis 5 mois s’y mettre ^^’ Bref, très bon numéro, les photos de Gazette sont excellentes ! Par contre mauvaise nouvelle ils n’ont pas réussi à me commander le prochain Expect Rush III et là je suis pas contente du tout du tout >.< !!!!! Parce que bunkado m’avait commander les deux premiers !!! >.< !!!!!!!!

Bref, ensuite un petit onigiri et un gâteau aux haricots rouges avant de repartir au boulot.

Le soir je suis allée chercher le colis de CDJapan. Ma’J a eu son CD de J : Nowhere. Moi j’ai reçu le CD de Sendai Kamotsu, le dernier Plastic tree (j’ai du retard sur celui-là lol) et la compile Cannonball. Je parlerais de tout ça plus tard, parce que là je suis juste en train d’écouter 🙂
J’ai commencé par Sendai et je suis contente de retrouver les chansons des demos dans de meilleures versions 🙂 Punk et ska poweeeeeeeeeeeeeeeeeeer !!!!!!!!!!!! (et samba o_0 !? oullalala je veux comprendre les paroles !!!! ^^’)

Pour Miyuki : Gacktenfrance (le lien n’existe plus) si tu veux en savoir plus ^^ Mais comme je le disais il faut rester prudent… Gackt c’est bien joli, mais faut pas qu’il change d’avis. D’ailleurs saviez-vous que Mars c’était vendu à 6000 exemplaires chez nos amis allemands ? (Edition officielle allemande) Effectivement, si ça se fait ça serait super (enfin si on aime Gackt lol). 3 concerts pourquoi pas, Gackt et nippon Crown ont des sous. C’est comme tous les artistes japonais, ils veulent venir… mais ils leur manquent les contacts « sérieux » sur place…
Et puis avant on aura un invité à Japan Expo 🙂
Quand je disais que 2004 (et le suivantes) serait l’année du visual 🙂
*samba* *samba*
Sinon passez sur le site de Blood >> ICI (le lien n’existe plus) quelques commentaires sur leur voyage et concert en France.

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.