Embarquez dans l’aventure de Magnum opus

Magnum Opus c’est un manga de AMATSU Heitor un jeune mangaka brésilien mais donc la conception est totalement française. Passionné de jeux vidéo, il trouve l’inspiration dans la série de jeux Legend of Zelda (Breath of the Wild) ainsi que et Braverly Default et Octopath Traveler.  Ce manga en trois tomes est publié aux Editions H2T.

Dans le royaume montagneux de Vonéra, la générosité du chevalier Graham envers les plus démunis en a fait un héros populaire. Il est admiré de tous, et surtout de Magnum un jeune garçon et de son amie Platina, tous deux issus des quartiers modestes de la ville.
En vagabondant dans la forêt les deux enfants tombent sur le cadavre de Graham, gisant près de son pavois. Choqués par la mort de leur bienfaiteur, Magnum et Platina récupèrent le bouclier orné d’une pierre rouge aux reflets incandescents. De retour en ville le capitaine de l’armée, lui aussi à la recherche de l’héritage de Graham, est déjà à leur trousse. Magnum décide alors de protéger la pierre et son pouvoir des assassins de Graham, sans se douter de l’incroyable aventure qui l’attend.

MAGNUM OPUS © 2020 Heitor Amatsu / Editions H2T

Nous sommes ici dans un monde de fantasy assez classique avec une quête initiatique d’un jeune garçon qui crève bien la dalle et qui voudrait, du haut de ses 15 ans, aider son pays à remonter la pente. C’est une belle ambition, mais il place la barre très haute, du coup et bien il va en chier. Excusez moi du terme. Oui, oui déjà qu’il n’a que la peau sur les os, mais en plus il va devoir affronter bien plus fort que lui. Des ennemis à la pelle vont se mettre sur son chemin. C’est le lot des jeunes héros quand ils doivent apprendre à grandir. Il va pleurer plus d’une fois, mais c’est ce qui va le rendre plus fort. Il sera aidé dans sa quête de son amie Platina Flamel (oui comme le fameux Nicolas Flamel alchimiste de son état), elle aussi rêve d’une grande destiné dans la magie. Elle va l’accompagner et subir tout autant que lui les épreuves de la vie.

Les dessins sont vraiment à la hauteur même certaines onomatopées sont en japonais, c’est un détail mais c’est très sympa quand même. C’est un vrai plaisir à lire et si c’est assez classique, ce n’est pas gênant au contraire ça passe très bien. C’est dans les vieux pots qu’on fait la bonne soupe comme on dit. Le cliffhanger m’a soufflé, une  fois le premier tome refermé j’ai eu très envie de lire la suite. Cette création originale française comptera trois tomes. Si vous avez envie de lire d’autres inspirations et d’autres univers Magnum opus est parfait.

Magnum opus s’est avéré être une bonne surprise. Il avait ce qu’il fallait pour que ma lecture soit agréable. Des personnages attachants, une histoires pleine de mystères et de rebondissements et des dessins de qualités. 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.