Coup de cœur manga : Golden sheep

Golden sheep est un manga en trois tomes d’OZAKI Kaori il était prépublié dans le magazine pour jeune adulte Afternoon. Née en 1976, elle a débuté sa carrière à l’âge de 16 ans dans le mensuel Wings. En France, elle est surtout connue pour ces œuvres Our Summer Holiday et Mermaid Prince paru elles aussi chez Delcourt-Tonkam.

Selon la légende « si vous écrivez un souhait, que vous l’enterrez sous la Tour des Moutons et que vous le déterrez au bout de 7 ans et 7 mois, votre souhait se réalisera… » Tsugu Miikura, revient dans sa ville natale et retrouve ses amis d’enfance avec lesquels elle avait enterré une capsule témoin à l’école primaire. Elle découvre alors que les liens d’amitié qu’elle pensait indestructibles se sont fissurés petit à petit.

Je ne m’y attendais pas vraiment avec un titre comme celui-ci, mais Golden sheep a été un vrai beau coup de cœur. Le premier chapitre s’ouvre sur un jeune homme qui tente de se suicider, il est sauvé par une jeune fille et sa guitare électrique. A ce moment on ne sait qui ils sont, ni comment ils en sont arrivés là.
Quatre amis d’enfance se retrouve au lycée. Rien ne devrait avoir changé et pourtant. Tsugu le pense, mais en réalité les années ont passé et tout à changé. Elle pense au début avoir retrouvé ses amis tels qu’ils étaient en primaire, petit à petit

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, c’est ce que tente de nous démontrer OZAKI Kaori d’une façon douce et subtil. Tsugu est certes restée sur ses impressions de primaire, mais c’est aussi tout ce qui fait sa force. Elle a grandit mais en gardant ses idéaux, ce qui n’est pas le cas de ses camarades. Sora est celui qui en fait le plus les frais. Devenu solitaire, rejeté par ses anciens amis, il a vécu le changement de plein fouet et du mauvais côté de la barrière. C’est ainsi que harcelé, racketté, et battu il n’a plus envie de vivre.

Le passage de l’enfance à l’adolescence est compliqué, mais celui du passage à l’âge adulte n’est pas plus simple. Tsugu et Sora décident d’avancer ensemble. Tsugu pense que tant qu’elle aura des amis tout ira bien. Malheureusement, ses amis le sont-ils encore ? Elle ne les a pas vu depuis plusieurs années, ils ont chacun évolué et pas forcément comme elle pourrait le penser. Si pour elle le temps semble s’être arrêté, pour eux il a continué à avancer.

J’ai adoré l’histoire, les personnages et le style graphique très doux de l’autrice. Pourtant le thème est dur, mais je ne sais pas on sent tout de même de la bienveillance même pour les personnages en difficulté qui deviennent harceleurs, non parce qu’ils ont un mauvais fond, mais parce que manifestement ils n’arrivent pas à exprimer leurs désirs ou qu’il n’arrive pas à assumer. Je vous laisse découvrir ses quatre amis d’enfance rattrapé par les vicissitude de la vie.

Golden sheep est un énorme coup de cœur, j’avais déjà lu des retours positifs, et j’ai pu constater qu’ils étaient totalement mérités. Un manga doux amère, sur le cette période difficile qu’est le passage à l’âge adulte, où les émotions et les sentiments sont décuplés, où l’on perd sa candeur et où l’on doit endurcir son cœur. Une belle histoire sur l’amitié.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.