Un Shojo tranchant : Duellistes – Knight of Flower

Après GAME, entre nos corps, les éditions Akata nous propose un autre manga de Mai Nishikata : Duellistes – Knight of Flower. Cette série comporte cinq tomes, c’est un shōjo mais l’histoire s’adresse à un public assez large. Sa parution a début en 2010 au Japon et même si l’eau a coulé sous les points, cette série est toujours d’actualité.

Depuis des générations, les membres du clan Kurono sont au service du consortium Ôtori. Et en tant que premier chevalier, Ran se doit d’en protéger la dernière héritière : la belle et mystérieuse Sei. Mais la tâche n’est pas aisée pour Ran, car au sein de l’académie Saint-Logres, d’autres lycéens sont prêts à tout pour prendre sa place ! Entre duels et manigances, Ran devra faire preuve de courage pour conserver son titre… tout en protégeant son secret le plus intime…

HANA NO KISHI © Mai Nishikata 2010 / HAKUSENSHA, Inc

Duellistes, Knight of Flower, est un très mélange d’action et de romance. Au départ, j’ai trouvé ça un peu stéréotypé, et puis finalement je me suis prise au jeu. Ran est un personnage auquel je me suis vite attachée contrairement à Sei dont la froideur ne donne pas vraiment envie d’aller lui taper la discute. Cela dit c’est normal, elle est très convoitée et on tente de l’assassiné ou de lui faire du mal presque tous les jours. Franchement ça n’aide pas pour des relations humaines saines. Heureusement, elle a Ran près d’elle. Vient s’ajouter à ce duo le jeune Tennō fiancé à Sei par la volonté de leurs familles. Un 3e larron qui va vite découvrir le secret de Ran. Qu’à cela ne tienne il est plutôt droit dans ses bottes et ne dévoile rien. Il observe dans un premier temps.

Un style très shōjo certes, mais avec des personnages féminins forts tant par l’esprit que lors des combats. Pas de larmes ou de chouinements, les personnages affrontent leur avenir avec courage. L’intrigue est assez bien fichu pour qu’on oublie la froideur des personnages très caractéristiques de certains manga. Ça fait du bien du girl power !

Duellistes, Knight of Flower est plutôt une bonne surprise avec un dessin soigné de Mai Nishikata et des personnages haut en couleur à qui l’on s’attache assez rapidement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.