Prenez le large avec Les enfants de la baleine

Dans la série des animes à ne pas louper, je vous présente : Les enfants de la baleine. C’est une série originale Netflix dont la première saison est disponible depuis le mois de mars dans le monde entier. J’avais entendu parler du manga de UMEDA Abi et sorti chez Glenat, pour autant, je n’avais pas encore jeté un œil dessus malgré de très belles couvertures. Ce shojo manga été classé seinen dans la collection française. Et ce à juste titre.

Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Certains habitants sont capables de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Les non-marqués eux peuvent vivre beaucoup plus longtemps et font tout pour aider les marqués.
Un jour, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait la rencontre de Lycos une jeune fille qui va tout bouleverser malgré elle.

De prime abord cet anime semble joli et paisible. Ses splendides décors semblent sorti d’un Ghibli. Son ciel et ses nuages semblent fait à l’aquarelle (on a l’impression de voir le grain du papier sous la peinture).  Petit à petit on plonge cependant dans la guerre avec une histoire rude et cruelle. Il est classé 16+ sur Netflix et ça se comprend aisément. Les apparences sont trompeuse car on n’est pas au pays des Bisounours. Des morts, du sang et des batailles il va y en avoir et pas qu’un peu. Mais il est surtout question de sentiments. IIs sont décuplés par l’horreur des conflits et des batailles qui opposent la baleine de glaise et l’empire sans nom.

Cette série est doublement une claque quand on n’a pas lu le manga. Déjà c’est une claque visuelle car c’est vraiment très beau, avec une bonne utilisation de la 3D et de divers effets (saimia). Ensuite, c’est une claque scénaristique. C’est original, poignant, parfois on se croirait dans un épisode de Game of thrones. Attention, à ne pas trop s’attacher sinon ce sera la douche froide.

J’ai eu aussi un coup de cœur pour la BO. Outre les deux  génériques qui sont très beaux, il y a aussi la musique d’ambiance de Hiroaki Tsutsumi (Monster Musume, KUROMUKURO etc.), un petit parfum celte grâce à l’utilisation de la guitare. Le générique de début Sono Saki e est interprété par la chanteuse-compositrice-interprète RIRIKO, tandis que le générique de fin Hashitairo est interprété par rionos. J’ai un gros coup de cœur pour les deux. Ils résument bien l’ambivalence de la série avec sa chanson entraînante et enjouée et la mélancolie qui se dégage du second.

N’hésitez pas à prendre le large sur la baleine de glaise, cette série pourrait bien vous surprendre -dans le bon sens du terme-, et peut-être que comme moi vous irez acheter le manga pour connaître la suite des aventures de Chakuro et Lycos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.