Icône Facebook Icône twitter Icône instagram  Icône tumblr

A Grenoble il y a le tram, des vélos et la Bastille. Nous avons donc décidé de grimper tout là-haut à pied. Le téléphérique ce jour-là ouvrait assez tard et nous voulions monter de bonne heure pour éviter la chaleur.

Nous avons donc pris le tram et nous avons commencer notre ascension à peine 2 km et pourtant il nous faudra une bonne heure pour y accéder. Normalement il faut 45 min mais nous avons fait des pauses photos.

Muni de notre plan sur le téléphone portable nous avons suivi le chemin vers la Bastille.

La première montée à partir de la route de Lyon était bien pentue, ensuite le chemin était plus facile entouré de verdure et de bois par le parc Guy Pape.

L’échaugette Lesdiguières, seul vestige de l’enceinte du XVIe siècle.

Au loin le mémorial national des troupes de montage.

On y trouve même des graffiti.

La vue sur Grenoble est splendide ! On en prend plein les mirettes. C’est une belle récompense car on fini par avoir mal aux jambes.

Arrivé en haut de la Bastille vous attendent des restaurants, des jeux pour les enfants, l’office de tourisme et une sacrée belle vue sur la région !

Puis nous redescendons avec le téléphérique, pour un allé simple cela vous en coûtera 5,60€. Ce sont des œufs transparents, pas très propre du coup les photos sont pas top, mais cela laisse le temps d’admirer le paysage avec ses propres yeux.

Fin de la balade nous sommes revenus au pied de la Bastille, tout du moins au pied du téléphérique. C’était une très  belle promenade et ce malgré ma cheville foulée.

Photos : Tanja et AG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply


  • Pages

  • Archives

  • Méta