La quatrième fée de Brigitte Guilbau

cover91819-mediumLa quatrième fée de Brigitte Guilbau

Résumé : Une légende vietnamienne raconte l’histoire de trois fées.
La première veille sur l’embryon, le fœtus et la mère pour leur donner force et vigueur pendant la grossesse.
La deuxième fée s’occupe de la naissance pour que la mère soit libérée rapidement et que l’enfant vienne au monde en bonne santé.
La troisième apparaît quand vient l’heure de mourir : elle nous aide à passer la porte vers ce monde que l’on dit meilleur, à nous donner le courage et à nous apaiser.
Qu’arriverait-il si, par un rendez-vous insoupçonné, une quatrième fée venait faire trébucher cette dernière ?

Avis :  C’est grâce à Netgalley que j’ai pu lire La quatrième fée, au départ j’ai été attiré par la couverture et le résumé. Je pensais naïvement que c’était de la fantasy ou du fantastique.
Au départ je me suis sentie un peu flouée, car il n’y a rien de fantastique dans le récit de Brigite Guilbau. Le résumé n’est compréhensible qu’à la fin de notre lecture. Pour autant ai-je été déçu ?

Pas du tout.
Ce n’est pas évidement pas mon type de lecture habituel, mais c’est assez bien écrit et bien pensé pour que j’accroche. Surtout le thème m’intéresse. Que ferais-je à sa place ?
J’ai bien failli pleurer car le thème principal de la mort m’a beaucoup touché. Les sentiments de la mère de Chelsea sont parfaitement décrits, toute la dualité qui se déchaîne dans son esprit prend corps. Elle est tiraillée et nous aussi. Les ficelles sont certes un peu grosse et on voit tout arriver de très loin, il n’empêche j’ai été touché par cette mère et son combat.

La quatrième fée est une lecture agréable, qui ne nous laisse pas indifférent tant le thème est d’actualité. 

Éditeur : Lilys éditions – 15€ – 15 juin 2016

Cette chronique est possible grâce à Netgalley et à Lilys éditions

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.