Les sorcières de la nuit dans Stellar witch LIPS

Stellar Witch Lips est un manga dessiné par Kotoko Ichi et scénarisé par Hana Kagami. Prépublié dans le magazine Nakayoshi en tre 2019 et 2021la série compte cinq tomes. En France, c’est une nouveauté édité par Nobi Nobi.

C’est quoi l’histoire ?

“Si tu veux savoir qui je suis… Attrape-moi !” Alors qu’elle menait une vie de lycéenne ordinaire, Miku Hoshino se voit un jour désignée “sixième sorcière de la nuit”. Afin de récupérer les pierres précieuses formées de “mana”, cette énergie qui réside en toutes choses, des mains de mages maléfiques, elle se transforme en la sorcière-voleuse Star Scarlet. Mais à peine a-t-elle découvert ses nouveaux pouvoirs que Ryûsei Azuchi, un élève de sa classe qui s’avère être également un jeune inspecteur prodige, menace de découvrir son identité…

Pour lire un extrait cliquer sur l’image © Hana Kagami & Kotoko Ichi / Kodansha Ltd.
Sorcière me voilà !

Miku est une belle jeune fille fan d’idole et qui a une vie de lycéenne totalement normal. Jusqu’au jour où elle va devenir une sorcière et faire son premier tour en balais avec une des ses profs qui est elle aussi une sorcière. Bien évidement elle va très vite devoir se utiliser ses pouvoirs et devenir une sorcière-voleuse Star Scarlet. Elle tombe aussi sur un inspecteur qui n’est autre qu’un camarade de lycée. Si l’histoire est cousu de fil blanc, force est de constater que ça reste très frais et mignon. Une sorte de retour en enfance pour les adultes et un manga parfait pour les plus jeunes. Il m’a beaucoup fait penser à des titres comme Sailor moon ou Magic Rayearth. C’est pétillant, très joli graphiquement et léger. C’est parfait pour une lecture sans prise de tête.

fleurs et étoiles

C’est amusant j’ai trouvé l’histoire assez rétro mais avec un style graphique moderne. Les jeunes filles sont dessinés avec en arrière plan une multitude de fleurs et de petites étoiles. C’est tout mignon. Ca m’a vraiment replongé dans mes vieux mangas de mon adolescence. C’est vraiment parfait pour débuter dans le manga dès huit ans. Certes les jupes se raccourcissent quand elle devient une sorcière, mais on ne sent rien de pervers ou de malveillant. Ça ne perturbera aucunement jeune public. Après tout c’est une magical girl (sorcière) qui se transforme pour faire le bien ! Elle va vite se trouvez deux amies, elles aussi des sorcières. C’est ce trio qui me fait beaucoup penser à celui des CLAMP. Et c’est loin d’être un reproche, bien au contraire.

Stellar witch LIPS est un titre que je recommande pour tout ceux qui aiment les magical girl et les histoires fantastique. Agréable à lire et plein de vie il se lit avec plaisir.

Public : Tout public – dès 8 ans

Service presse

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.