Retour sur les films de The fable sur Netflix

Pour une fois je vais parler cinéma avec les deux films adapté du manga The fable dont j’avais parlé dans un article lors de la sortie du premier tome chez Pika. Les deux films sont réalisés par Kan Eguchi et sont disponibles sur Netflix en VOSTFR. Et oui, vous pouvez profiter légalement des deux long-métrages.

Alors de quoi parle The Fable

Un tueur professionnel, plus connu sous le nom de « Fable » obéit aux ordres de son patron depuis son plus jeune âge. Sous les ordres de celui-ci, il est contraint de prendre une année de vacances à Osaka où il devra apprendre à se comporter comme un citoyen ordinaire. Il vit paisiblement avec sa partenaire Yoko comme des frères et sœurs ordinaires. Est-ce vraiment le cas ?
Car oui, rien ne va se passer comme prévu. Quand on est un tueur de renom, se mettre au vert est très compliqué. Pourtant pour ce génie du meurtre, ne pas toucher sa cible sera plus simple que prévu. C’est en tous les cas plus simple que d’éviter les embrouilles. Là, en revanche, il va en avoir un paquet.

Adaptation réussie ?

Les deux films sont réalisés par Kan Eguchi avec dans le rôle principal Junichi Okada, il est parfait pour incarner Akira. Un expert dans les armes et les combats qui peut tuer, mais qui rigole comme un fou devant un comique de la télévision. Le premier film reprend parfaitement le manga, on retrouve tous les évènements de la version papier.  Au final c’est un film bien rythmé avec

The Fable: Chapter Two

Dans ce second film Akira travaille toujours à temps partiel dans la société de design Octopus avec le PDG Takoda et l’employé Misaki. Le PDG Takoda et Misaki ne connaissent pas les antécédents d’Akira en tant qu’assassin. Le passé d’Akira le rattrape et même s’il tente toujours de se faire tout petit, ce ne sera pas un mince affaire. Il pourrait bien y perdre quelques plumes.

Le second film m’a semblé plus long, peut-être parce que c’était une histoire inédite pour moi. L’histoire prend son temps puis qu’on sait qui sont tous les personnages. On s’attarde plus sur les nouveaux protagonistes. Ce qui m’a surtout réveiller c’est la scène de combat dans les échafaudages qui est assez démentielle.  J’avoue qu’elle m’a vraiment donnée une impression incroyable de tension.

Les deux films tirés de The Fable sont assez bons et on prend plaisir à suivre les aventures de ce tueur à gage au repos. C’est beaucoup moins cheap qu’un drama et on s’amuse beaucoup entre deux scènes d’actions. 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.