L’éducation sexuelle drôle et instructive : Sex education 120%

Sex education 120% est un manga dont le scénario est de TAKAKI Kikiki et le dessin de HOTOMURA. Il était publié dans le magazine @ Vitamin (ASCII – Mediaworks). Ce seinen en trois tomes arrivent dans la nouvelle collection Mues d’OTOTO.

De quoi ça parle ?

Alors que de nouveaux sondages viennent régulièrement rappeler combien l’anatomie féminine est méconnue (y compris par les premières concernées) et le plaisir féminin inconnu (sauf pour les lesbiennes), voilà que soudain, armée d’une audace folle, son sweat à capuche plein de digues dentaires et de capotes, la professeur Tsuji débarque ! Et elle est bien décidée à ne rien cacher à ses jeunes élèves, avec ou sans leur consentement. Ici, il y a de la place pour tous les fantasmes : celle qui a déjà une petite amie, celle qui préfère les histoires d’amour entre garçons, celle qui ne pense qu’aux chats (???).. Il n’y a bien que l’infirmière pour réussir à calmer l’enthousiasme de Tsuji !

© by HOTOMURA / ASCII – Mediaworks
Coming out et protection

Sex education 120% est une série mignonne, feel-good et pertinente. Bien documenté vous y apprendrez peut-être des choses, peut-être pas, en tous les cas elle s’est voulu éducative, mais pas rébarbative. Comme mes camarades je ne connaissais pas la digue dentaire car oui il faut se protéger même pour les rapports oraux. Il n’y a que les lesbiennes qui ne seront pas surprises, pourtant après quelques recherches on voit que même en France c’est encore très peu connue et utilisée !
La prof et ses élèves sont archi mignonnes et elles apprennent sans complexe ce qu’il faut savoir sur la sexualité féminine. Les sujets sont assez divers et rarement abordés dans une romance ou une histoire érotique lambda. Et ça fait quand même supra plaisir !

Sex education

Même si notre société est un peu plus libre de discuter de ce genre de choses, il faut bien avouer que c’est encore tabou même en France. Le plaisir féminin se découvre depuis quelques années, mais pendant longtemps, il a été tabou, voir moqué. Et on ne parle pas de la représentation du plaisir féminin dans la pornographie… Les femmes elles-mêmes en savent assez peu sur leur corps et la façon d’avoir du plaisir. Il n’y a pourtant aucune honte à avoir, et plus vous connaîtrez plus vous pourrez guider votre partenaire. J’étais au collège dans les années 90 quand j’ai eu les cours d’éducation sexuel en biologie, et ce qui était bien évidement mis en avant c’était le préservatif en pleine épidémie de VIH. A l’époque le clitoris n’était même pas cité…
La route est encore longue, mais ce genre d’ouvrage, peuvent apporter un petit plus pour apporter des pistes aux jeunes femmes pour se connaître et aux jeunes garçons pour respecter leur partenaire. Le plaisir à deux est toujours meilleur, que de s’envoyer en l’air sans être à l’écoute de son partenaire.

J’en profite pour vous remettre mon article sur les Love hotel et les sex shop au Japon pour quand vous aurez le droit d’y retourner et pourquoi pas de tester. Allier plaisir et découverte ça fait aussi parti du voyage…

Sex education 120% est une excellente surprise. Hommes et femmes peuvent lire cet excellent manga éducatif. Jamais trop malaisant ou faussement instructif, Sex education 120% sait nous parler et nous intéresser.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.