Naître pour être roi, naître pour être faiseur de rois : King’s maker

King’s maker est un webtoon avec au scénario HAGA et au dessin Kang Jiyoung. Autant vous dire tout de suite que j’adore ce duo. Ce titre est disponible en français sur le site Delitoon ou si vous êtes impatients de lire la suite en anglais sur Tappytoon.

Ça raconte quoi ?

Wolfgang était un enfant des rues. Il va faire de lui un roi ! Quatrième prince du royaume, il a grandit dehors comme un voleur. Et son retour au palais ne s’annonce pas sous les meilleures augures. Mais pour monter sur le trône et prendre la place du roi malfaisant qui gouverne, il peut compter sur un allié de choix.
Soohyuk vit au palais en tant “qu’enfant du roi” : fils du ministre et favori de sa Majesté, il subit chaque jour les pires sévices sans broncher. Mais sous ses airs impénétrables, il y a un désir de vengeance… Et si l’arrivée de Wolfgang était sa chance de faire tomber le roi ? Au sein de cette cour viciée où tout n’est que jeux de pouvoir, parviendra-t-il à ne pas se trahir ?

De la rue au palais

Dans la première partie de l’histoire on va suivre Wolfgang récupéré dans la rue par son père, alors qu’il n’a plus de fils pour sa succession. Ce 4e fils qui a vécu toute sa vie dans la rue n’a aucune empathie pour son paternel. Mais ce qui va changer sa vie c’est sa rencontre avec Shin Soohyuk un des petits garçons favoris du roi. Il tombe instantanément amoureux et compte bien le sortir de la prison dorée dans lequel il vit. S’il subit des abus par le roi, on ne voit heureusement rien. Mais rien que de le savoir on rage comme Wofgang.

La seconde saison nous raconte la suite de leurs aventures une fois adulte. Bien entendu, cette partie est beaucoup sexy que la précédente. Heureusement, on garde le cap et on a un scénario captivant. C’est très dur de lâcher sa lecture sans connaître la suite, tant on est pris dans le tourbillon des intrigues. Shin et Wofgang se démènent pour se dépêtrer de complots et pour rendre les habitants de son pays heureux.

Le faiseur de roi

Les graphismes sont à couper le souffle, je suis amoureuse du style de Kang Jiyoung. Chaque personnage a un charisme fou. Entièrement en couleur, on en prend plein les yeux. Ce qui est original, c’est qu’on n’est pas sur une simple histoire d’amour, elle est présente, certes, mais elle ne suit pas les clichés habituels. Les personnages secondaires sont aussi intéressants tant par leur interactions avec nos héros, que par leur propre histoire. King’s maker est sombre, mais il y a aussi de bons moments de rigolade, ce qui permet de se détendre. Et bien entedu quelques scènes sexy, sans overdose.

King’s maker est une excellente trouvaille. Un webtoon boy’s love à lire d’urgence si la fantasy soupoudré de complots, de coup d’état et d’intrigue de palais. Tout pour me plaire en somme !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.