Le film boy’s love Yes, no, or maybe ?

Yes, no, or maybe ? (Yes ka No ka Hanbun ka) est une série de light novel de Michi Ichiho illustrée par Lala Takemiya. Le film a été présenté présenté dans le cadre du festival, BL fest. Si le roman est inédit en français, vous pouvez le lire en anglais chez Seven Seas en papier ou en numérique. Personne ne pensait qu’on pourrait avoir l’occasion de voir le film en France. Mais à la surprise générale il est disponible sur Crunchyroll.

Résumé

Kei Kunieda est un jeune et célèbre animateur de télévision dont la personnalité a deux facettes. En effet, il se montre bienveillant et affectueux envers les gens, mais intérieurement, il ne fait que les mépriser pour leur manque de compétence. Cependant, certaines circonstances ont amené le scénariste d’animation Ushio Tsuzuki à découvrir le côté acerbe de Kei. Comment leur relation va-t-elle évoluer ?

Tout commence

Quand nous parlions des résultats des chil chil bl awards l’année dernière nous avions été surpris de voir dans les personnages préférés ces deux là car il n’existe, à ce jour, aucune adaptation en manga. C’était un cas unique. Les romans sont si populaire qu’ils étaient dans le classement. Quand le light novel est sorti en anglais je l’ai acheté, malheureusement je n’ai pas vraiment le niveau. C’est donc avec joie que j’ai accueilli la sortie en France du film d’animation. Il n’est pas bien long à peine 53 min, mais c’est toujours une bonne expérience.

L’équipe

Réalisé par le Studio Lesprit il est d’une qualité correcte. A la réalisation Takata Masahiro (High-Rise Invasion sur Netflix en 2021) un animateur surtout connu pour son travail sur Bananya et Nil Admirari no Tenbin. Les deux héros sont doublés par Atsushi Abe et Yoshihisa Kawahara qui était déjà au cast des Drama CD. Une petite équipe pour un petit film fort sympathique. C’est pas exceptionnel, on a vu bien mieux, mais je pense que le budget doit pas non plus être énorme sur ce genre de titre, même s’il est attendu par les fans japonaises.

J’ai beaucoup aimé leur histoire, il se taquine, Kei ne joue pas franc jeu dès le départ en se cachant derrière son masque. J’aime beaucoup quand son personnage est en SD et donne vraiment le fond de sa pensée. C’est vraiment drôle et très mignon. Leur relation avance tout doucement et Kei met du temps avant de se rendre compte qu’il passe de bon moment avec Ushio sans les murs qui a érigés autour de lui.

La faute de goût 

Le seul hic de ce film c’est la scène de sexe à la fin. Voulant faire référence au titre original Yes ka No ka Hanbun ka -oui, non, à moitié – on se retrouve avec une scène franchement limite où Ushio se retrouve à être forceur alors qu’il n’est jamais comme ça le reste du temps. Ensuite, le doublage est tellement ridicule qu’on ne sait plus trop par quoi on doit être le plus gêné… C’est un peu dommage de terminer avec cette scène alors que tout le reste était très mignon.

Mis à part la dernière scène Yes, no, or maybe ? est un film vraiment mignon, avec un couple dont l’alchimie est la grande force.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.