Entrez dans l’enfer du webtoon avec Bâtard

Bâtard est un webtoon de Carnby KIM au scénario et de Youngchan HWANG au dessin. En France, nous avons droit à une sortie papier dans la nouvelle collection de Ki-oon : Toon. La série en 5 tomes. Je n’ai pas lu sur la plateforme Webtoon auparavant, mais j’en avais entendu parler dans une des chroniques de manga sûr. La traduction a été refaite pour l’occasion.

L’horrible histoire

Autour du lycée de Jin, les disparitions de femmes se multiplient… Le jeune garçon vit pourtant dans un quartier huppé grâce à la réussite de son père, P.-D.G. d’une grande entreprise. On pourrait croire qu’il a tout pour être heureux, mais l’adolescent souffre de l’absence de sa mère et d’une vie solitaire. Son seul repère est son père : toujours prêt à aider son prochain, il est connu pour ses actions caritatives.

Pourtant, ses airs avenants dissimulent un tueur en série à la cruauté sans limites… C’est lui qui se cache derrière les disparitions ! Et Jin est bien placé pour le savoir, puisqu’il joue depuis des années le rôle d’appât afin d’assurer sa propre survie ! Sa mission ? Attirer les victimes et les assommer à coups de masse avant de les livrer à leur bourreau… Mais quand la prochaine cible désignée est la nouvelle élève de sa classe, la seule à lui avoir jamais porté de l’intérêt, c’est le déclic. Pour la première fois, il décide de se rebeller : qui sortira vivant de cet implacable duel père-fils ?

Pour lire un extrait cliquez sur l’image
Un pavé dans la marre

Ce qui frappe au première abord c’est la taille de la BD, c’est un énorme pavé de 440 pages tout en couleur (ou en nuance de gris) pour seulement 15€. La couverture est intéressante avec une impression gaufrage délimitant le personnage et la déchirure sous le titre. C’est agréable au touché. Bref, c’est un bel objet, ce qui offre vraiment un plus par rapport à la version numérique. De plus la totalité du récit tiendra en cinq tomes, ce qui permet de se lancer sans que ce soit trop long.

Ensuite, ce qui m’a plu c’est le fait que le fond noir (aussi présent sur la version numérique) a été conservé offrant une véritable impression de malaise à l’histoire. On se sont cerné, oppressé. Pour finir, comme je n’ai pas lu l’histoire, ni même jeté un œil au résumé, j’ai été bien surprise par Bâtard.

Thriller dégueulasse 

Thriller prenant de la première à la dernière page, Bâtard hypnotise par son récit glauque et sale. Pourra-t-il sauver son amie ? Est-ce qu’il est vraiment de taille à affronter le tueur ? Tout un tas d’émissions viennent nous assaillir. De deux choses l’une soit on se focalise sur les dessins qui sont pas toujours très beaux et un peu simpliste, soit on se focalise sur l’histoire qui elle fait oublier ces quelques défauts.

Bâtard hypnotise par son récit glauque et sale, il nous transporte dans un univers sombre et qui semble sans issu. Amateur de thriller foncez un lecture surprenante et addictive vous attend.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.