Her : entre ennuie et déception

536599.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Vendredi pour mon avant-dernier « vendredi cinéma » j’ai choisi d’aller voir Her.

014107.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxHer

Synopsis : Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de ‘Samantha’, une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux

Avis : La bande annonce m’avait beaucoup plus, mais le film dans son entier pas du tout. J’ai rencontré des personnes qui ont aimé et c’est là que j’ai réalisé que j’étais passée totalement à côté. On me parle avec passion du film alors que je n’y ai trouvé que de l’ennuie et une amourette comme les autres qui termine mal, mais pas trop parce que c’est un film hollywoodien quand même…

L’idée de base est très intéressante, mais je n’ai pas accroché à son développement. Oui, on peut construire une relation avec juste une voix et faire l’amour au téléphone. Pas vraiment nouveau comme concept à vrai dire. L’OS est tellement bien fichu qu’on fini par oublier que c’est un OS. L’histoire d’amour devient banale. C’est sans doute mon vécu qui me fait dire que la distance c’est bien, mais que ça ne fait pas une vraie relation. Qu’on peut être amoureux, d’une image, d’une voix, mais que c’est incomplet. Leur histoire est vouée à l’échec dès le début, du coup ça m’a totalement fait zapper le film.

Her avec son OS semblant avoir été créer pour nous apprendre à aimer, conjugué à une morale en carton, ne m’a pas convaincu. Pourtant le casting m’a beaucoup plus lui avec Scarlett Johansson, Olivia Wilde, Amy Adams, des nanas que j’aime beaucoup. J’ai été moins convaincu par Joaquin Phoenix et son look rétro et moustache à la Magnum… J’avais qu’une envie foutre des baffes à son personnage.

Au final, j’ai baillé et j’ai trouvé le temps très long.

Note : 10/20

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.