Cinéma

Vaiana, la légende du bout du monde

517386-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Depuis la Reine des neiges, j’ai repris l’habitude d’aller voir le dernier Disney au cinéma. Vaiana ne coupe pas à la règle.

Vaiana, la légende du bout du monde

vaiana_la_legende_du_bout_du_mondesynopsis : Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l’Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi…
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l’aventure d’une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d’action, de rencontres et d’épreuves… En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu’elle a toujours cherchée : elle-même.

Avis : Le plus gros point positif c’est la partie artistique. C’est beau à en tomber par terre. Sublime, vivant, on en prend plein les mirettes. L’intégration réaliste des décors ou de l’eau est formidable, bien plus intéressante que dans Arlo l’année précédente. La petite Vaiana du début est adorable, elle marche vraiment comme un bébé, c’est si réaliste que j’en avais la larme à l’œil. J’ai adoré aussi les danses du peuple de Vaiana.
Depuis la Reine des neiges ils repoussent toujours plus loin la qualité technique et artistique. On n’ai plus vraiment dans le dessin animé 3D, tout parait presque vrai c’est bluffant. J’ai adoré l’idée des tatouages vivants. D’ailleurs la version tatouage de Maui m’a fait penser au génie d’Aladdin.
L’héroïne est mignonne, forte et téméraire. Pas d’histoire d’amour à l’eau de rose pour elle. Notons le personnage attachant qu’est sa grand-mère. Et puis n’oublions pas le cop Heihei celui qu’on attendait pas et qui pourtant à une importance sans égal dans le récit. Il apporte beaucoup d’humour.

Mais il y a un mais et il est assez important. Tout d’abord la musique. Les chansons alourdissent le récit, je suis pourtant fan des comédies musicales et Bollywood, mais ces chansons sont tellement pauvre et sans aucun intérêt qu’elles cassent le rythme. Seule la chanson principale de Vaiana est sympathique. Les autres sont plates, avec des textes sont intérêts.

Nous arrivons à un autre point noir : L’histoire. Elle est très convenue, alors effectivement ça se laisse regarder, mais on n’est jamais surpris et même la morale écolo est un peu barbante au final. On nous met tellement les points sur les « i » que ce n’est pas une princesse que ça en est plus gênant qu’autre chose. Ok c’est pour les enfants mais quand même… C’est dommage d’être aussi peu subtil. La mort de la grand-mère est traité de façon plus intelligente, même si tout est balisé : j’ai raie en tatouage, je veux me réincarner en raie.

Alors je ne dis pas que c’est un mauvais Disney, je vous le recommande même, mais je veux aussi vous prévenir des deux gros défauts qui a mon sens plombe l’ensemble. Un Disney magnifique graphiquement, mais qui sera oublié assez vite.

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

2 réflexions sur “Vaiana, la légende du bout du monde

  • J’ai vu le film la semaine dernière en VF du coup puisqu’il ne restait plus que ça… et c’était Kavanagh qui doublait Maui.
    C’est très beau visuellement (les cheveux…). Pour ma part j’ai adoré les chansons « you’re welcome » (pour les hommes) et « shiny » (bling bling). Ca va faire une semaine que je les ai dans la tête -__- »
    C’est la 1ère fois que j’hésite entre des chansons VF et VO car les deux ne véhiculent pas la même chose (la difficulté de la traduction, du rythme etc…). Je trouve que le style de la chanson de Tamatoa (doublé par Jemaine Clement <3) est très différente de ce qui se fait d'habitude, enfin c'est l'impression que j'ai eu sur le coup (en plus c'est très beau visuellement bis). Mais "you're welcome" est assez prenante et le mélange 2D/3D vraiment sympa. Pour le coup ça fait très comédie musicale, ce passage m'a rappelé un truc que j'avais déjà vu mais j'arrive pas à me souvenir quoi…
    La chanson de Moana est plus "classique" princesse disney. D'ailleurs c'est limite une Mary Sue car, à part naviguer (et encore), elle sait tout faire. elle se bat même plus que Maoui et s'en sort mieux que lui. Je veux bien d'une héroïne forte et indépendante mais là ça fait presque too much (avec le rappel constant qu'il faut pas offenser les femmes).
    Enfin, ceci dit je suis assez d'accord pour les chansons dans le sens où à un moment je me suis dit "ah non pas encore…" alors que ça faisait même pas 5 minutes depuis la dernière (il me semble que c'est le passage avec la grand mère sur la plage).
    Par contre je trouve que Heihei ne sert à rien ^^' On s'attend à ce que ça soit Poid qui soit la mascotte et non…
    Après je trouve que le scénar à des lacunes. Pourquoi avoir besoin de Maui ? Limite elle pouvait aller remettre le coeur toute seule.

    Répondre
    • hei hei c’est le faire valoir, on fait des gags avec et puis c’est tout ^^’ Tout le monde a cru que la mascotte ce serait le cochon XD Elle s’est mieux vendu que heihei c’est clair.

      Mais oui elle a pas besoin de Maui, bon ok il lui apprend à naviguer… c’est vrai ça peut servir, mais je suis sûre qu’elle aurait pu se débrouiller sans. Y a pas vraiment de challenge…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.