Lecturemanga - manhwa - manhua

Japonais VS Français : 2 livres pour en parler

P1080104P

Le Japon vu par des français et la France vu à travers les yeux d’un japonais, c’est un véritable choc des cultures ! Nos deux cultures ne devraient pas s’entendre. Nous sommes râleurs, directs, impolis, individualistes et on se fiche des règles. De leur côté les Japonais aiment l’ordre, pensent toujours au groupe, sont obstinés, ne disent pas non, mais toujours peut-être.  De la même façon que les aimants les contraires s’attirent. Si bien que beaucoup de jeunes français rêvent de ce pays si attachant et rassurant, alors que de nombreux japonais nous envie nos libertés et notre franchise.

Deux publications pour deux regards différents.

Le Japon vu par des français  : Kokekokko – 16 vues du Japon aux éditions Issekinicho

Commençons par un album collectif mis en place par Delfine et Alex les créateurs du site et de la maison d’édition éponyme Issekinicho. On y retrouve leurs dessins, mais aussi ceux d’autres personnes dont ils connaissaient déjà les travaux.
Des styles très différents se côtoient, sans pour autant que cela ne gène la lecture. Chacun des dessinateurs apportent une façon de voir le Japon tant au niveau graphique qu’au niveau des récits.
Ce pavé contient 16 vues du Japon à travers les yeux et les pinceaux de 16 artistes différents. Blogueurs, graphistes, illustrateurs des petites fiches en début de chapitre permettent de mieux connaitre chacun d’eux ainsi que leurs motivations à séjourner au pays du soleil levant.
Je me suis retrouvée dans certains récits de voyage. La première fois qu’on met le pied sur le sol japonais c’est toujours exotique, y rester c’est le début du choc culturel. Pour nous râleurs Français le Japon est un monde à part. Le touriste y découvre la politesse, le respect, l’ordre, la propreté, la discipline et la sécurité. Le discours est plus nuancé pour les personnes qui restent y vivre car on y découvre d’autres aspects du Japon moins glorieux. Car non l’herbe n’est verte nulle part.

Sans titre

La France vu par un japonais : JP Nishi aux éditions Piquier

Jean-Paul Nishi est un jeune mangaka passionné de bande dessinée européenne et qui décide de partir à la rencontre de Paris pour s’enrichir intellectuellement et se confronter à ce qu’il admire depuis des années.
Globalement, il n’a pas subit le Syndrome de Paris, il fait la part des choses. Si on parle souvent de Tokyo et plus généralement du Japon pour ses contrastes, il va s’en dire que Paris n’est pas en reste. Le fait d’y vivre chaque jour nous empêche de s’en rendre compte. Le français râle, trouve que c’est mieux ailleurs alors que dans le fond la France c’est pas si mal.

Avec JP Nishi découvrez ce qui chez nous surprend un Japonais ou ce qui pouvait lui plaire car heureusement tout n’est pas négatif. Il prend beaucoup de recul. Il pourrait se sentir agresser, voir partir en courant, mais bizarrement il finit par s’habituer à ce chaos anarchique. C’est le charme français n’est-ce pas ?

Trois volumes sont d’ors et déjà disponibles. Cette année JP Nishi a sorti au Japon un manga qui devrait sortir aussi en France et qui sera très intéressant : Mon petit – Ma femme est française.

jpnishi

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

2 réflexions sur “Japonais VS Français : 2 livres pour en parler

  • pichoune

    J’aime beaucoup JP Nishi, je trouve que ça change assez et effectivement si parfois c’est drôle, il prendre assez de recul et peu se montrer critique…Je pense qu’être marié avec un étranger, pour le coup Karyn Nishi-Poupée (dont j’aime bien les écrits), ça aide à nuancer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.