Cinéma

Le meilleur et le pire du cinéma

Il faut parfois savoir débuter une semaine avec un navet pour terminer en beauté…

Wanted22 – Wanted
Synopsis :
Wesley Gibson a toutes les raisons du monde d’être malheureux. Tyrannisé par son patron, malmené par ses collègues de bureau, trompé et humilié par sa petite amie, ce jeune loser victime d’angoisses récurrentes, ne survit qu’à coup de tranquillisants et de plateaux repas macrobiotiques. Dur à vingt-cinq ans…
C’est alors qu’une fille de rêve fait irruption dans sa triste vie. Fox est une tueuse d’élite, affiliée à une secte ultrasecrète : la Fraternité, dont les membres se sont érigés en instruments du Destin. Leur devise séculaire : « Un homme de tué, mille hommes de sauvés »…

Avis : Mauvais. C’est ce qui ressort de ce navet.
Ouais, nan ça sonne faux, comme tout le film… C’est sans queue ni tête, c’est mal filmé et ça n’a aucun intérêt…
Mais qu’allait faire Morgan Freeman dans cette affaire.
A fuir !

Note : 6/20

19693703.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110314_10465723 – La Chatte sur un toit brûlant
Synopsis :
Après le suicide de son meilleur ami, Brick se réfugie dans l’alcool et s’éloigne de sa femme, Maggie, qu’il soupçonne d’être la cause du drame.

Avis : Filmé basé uniquement sur la psychologie des différents personnages dont l’action se passe uniquement dans la maison familiale, c’est un véritable chef d’œuvre des années 50. L’histoire est tirée de la fameuse pièce de Théâtre de Tennessee Williams longtemps joué à Broadway.
Outre le magnifique duo porter par Elizabeth Taylor et Paul Newman, la mise en scène et le scénario tienne indubitablement la route. Pour l’époque parler d’homosexualité à l’écran était totalement impossible, du coup tout est sous entendu et remanié (surtout la fin). Malgré tout ce film reste vraiment sympa.

Note : 18/20

departures24 – Departures
Synopsis :
Dans une province rurale du nord du Japon, à Yamagata, où Daigo Kobayashi retourne avec son épouse, après l’éclatement de l’orchestre dans lequel il jouait depuis des années à Tokyo. Daigo répond à une annonce pour un emploi « d’aide aux départs », imaginant avoir affaire à une agence de voyages. L’ancien violoncelliste s’aperçoit qu’il s’agit en réalité d’une entreprise de pompes funèbres, mais accepte l’emploi par nécessité financière. Plongé dans ce monde peu connu, il va découvrir les rites funéraires, tout en cachant à sa femme sa nouvelle activité, en grande partie taboue au Japon.

Avis : La mort est un sujet délicat. Et le réalisateur arrive à le faire de façon sensible et poétique. Porté par la musique de Joe Hisaishi ce film mérite son Oscar du meilleur film étranger.
J’ai beaucoup attendu pour visionner ce film, le sujet n’étant pas facile. Pourtant avec le recul, j’aurais voulu le voir avant la mort de mon grand-père en février dernier. Il m’aurait permis de ne pas avoir peur en voyant sa dépouille à l’hôpital et à mieux comprendre ce difficile passage vers une autre vie.
Departures fait partie de ses films qui vous changent. N’hésitez surtout pas à le voir, même si le sujet est dur et que des larmes couleront sans doute sur votre joue.

Note : 19/20

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

3 réflexions sur “Le meilleur et le pire du cinéma

  • Je pourrais clairement poser la même question pour McAvoy concernant Wanted…Pour l’avoir vu au ciné, avec le scénar qui tient sur un fil (c’est le cas de le dire), la morale douteuse etc…j’ai vu ça comme un diverstissement avec action et un peu d’humour. J’ai pas cherché plus loin.
    Sinon c’est le décés Elizabeth Taylor qui t’as fait se pencher sur sa filmographie ? 🙂

  • Bha y avait rien à la télé, je voulais regarder un film et ils ont passé Chatte sur un toi brulant ! ^^

    Ouais enfin y a des films d’actions qui sont bien quand même -_- mais là pfff …

  • Absolument d’accord pour wanted… Je l’ai regardé un d’un oeil en faisant autre chose, un soir ou il passait sur la TNT et franchement ça méritait pas plus d’intérêt. Limite ça m’énervait même… Dialogues ringards, cascades complètement improbables et scénario qui tient sur un timbre poste de minimoy… Comme tu l’as dit « Mais que viens faire Morgan Freeman là dedans ? » il à perdu un pari ou quoi ?

Commentaires fermés.