Anime printemps 2020 : Woodpecker Detective’s Office

Woodpecker Detective’s Office est l’adaptation de romans policiers écrits par Kei Li en 1999. Nous avons droit à une série diffusée tous les lundi 17h sur Crunchyroll.

Nous sommes en 1909 l’an 42 de l’ère Meiji (1868 – 1912) à Asakusa, un quartier populaire de Tokyo, au moment où le Japon s’occidentalise et commence à se moderniser. Un brillant poète, Takuboku Ishikawa, démarre une activité de détective en réaction à une affaire de meurtre avec son ami Kyosuke Kindaichi. Il l’appelle le bureau du détective Woodpecker. Nous allons suivre nos deux héros dans un Japon désuet du début du XXe siècle.

Woodpecker Detective’s Office a été produit par le studio Linden Films (Terraformars, Poco’s Udon World) avec au poste de réalisateur Shinpei Ezaki et au scénario Taku Kishimoto (The Millionnaire Detective – Balance Unlimited). C’est l’illustratrice et mangaka Kaoru Saki (Fragments of Love: Silent Story) qui est occupé de créer les personnages. On a droit à de jolie illustrations à la fin du générique. Le charadesign est lui assuré par Hara Shuichi. La musique est le fruit du travail du studio MONACA.

N’ayant que peu de connaissance en littérature et poésie japonaise je m’aide de wikipedia pour connaitre la bio des personnages. Certains nom ne me sont pas étranger grâce à Bungo Stray Dogs (on a les références que l’on peut !), ainsi certains personnages ne me sont pas totalement inconnus. On y croise Ryuunosuke Akutagawa, Tarou Hirai alias Edogawa Ranpo, Sakutarō Hagiwara, Kodō Nomura, Bokusui Wakayama ou encore le poète Isamu Yoshii.
Je vous laisse les découvrir au file des épisodes, c’est enrichissant. En revanche étant totalement hermétique à la poésie je ne saurais jugé de la qualité des poèmes de Takuboku Ishikawa déclamés dans l’anime.

L’anime s’adresse avant tout à un public féminin qui pourra à son aise shiper les différents protagonistes masculins. Bon, vous pouvez assez aisément le regarder sans y prêter attention. On a tout de même un aperçu de la vie réelle de Takuboku Ishikawa. Il dépensait tout son argent dans les bordels d’Asakusa et en a fait même des descriptions dans son journal intime. Journal qui ne sera publié que dans les années 70 à cause de ses descriptions osées. Ce que l’on ne voit pas c’est qu’il était aussi marié et avait eu un enfant. Il meurt à l’âge de 26 ans, soit trois ans après le début de la série, de la tuberculose. Ses poèmes ont été publié après sa mort.

Kyosuke Kindaichi lui est éminent linguiste japonais, Il est surtout connu pour ses traductions des yukar les sagas du peuple des Aïnous. Il s’est lui aussi marié en 1909. Il fut effectivement très proche de Takuboku Ishikawa pendant quelques années. Il mourut en 1971 bien après son ami.

Le scénario est plutôt pas mal car même si chaque épisode se penche sur des enquêtes différentes, il y a un certain file rouge. En tous, les cas j’ai hâte de voir la suite !

Woodpecker Detective’s Office est une bonne surprise. La réalisation est plutôt bonne et sous couvert d’enquête policière on apprend quelques petites choses sur les poètes et écrivains japonais. Tentez l’expérience, rien que pour enrichir votre culture littéraire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.