Les poissons rouge attaquent dans Shibuya Hell

Shibuya Hell est un manga de survival/horror de HIROUMI Aoi, il est pré-publié dans le magazine Gangan Joker un magazine pour ado, en France il est publié dans la collection pour adulte ce qui se comprends assez après avoir lu le premier tome. C’est Pika édition qui s’occupe de nous faire faire des cauchemars… Huit tomes sont disponibles au Japon et la série est toujours en cours de publication. Le premier tome sortira en France le 1er avril (que c’est amusant :p).

Shibuya, quartier ultra branché de Tokyo. 14h50.

J’ai toujours espéré qu’un événement bousculerait un jour mon quotidien de lycéen un peu morne. Le genre de rebondissement que le cinéaste amateur que je suis peut voir dans ses films préférés… mais pas ce genre-là.
J’ai vu des passants se faire dévorer par ces… poissons géants, qui sont apparus tout à coup, flottant partout dans le quartier… Ces créatures sont réelles. Ce ne sont ni des effets spéciaux ni des trucages. Et elles ont faim de chair humaine. Moi et d’autres survivants tentons de leur échapper, mais tout porte à croire que nous sommes bel et bien coincés dans cet enfer…

Cliquez sur l’image pour lire un extrait – SHIBUYA KINGYO © Hiroumi Aoi / SQUARE ENIX CO., LTD

Je ne suis pas friande de film ou de livres d’horreur, de ce fait je suis assez novice dans ce genre de récit. Je vais vous donner l’avis d’une trouillarde qui n’a pour ainsi dire presque aucune référence sur ce genre de manga. Je préfère vous prévenir avant de vous lancer dans la lecture de ma critique.

Quand j’ai lu le résumé j’ai un peu eu la sensation de lire celui de Sharknado, vous savez les requins qui bouffent tout le monde avec les tempêtes, mais l’humour en moins. Cette fois ce sont des poissons rouge qui envahissent le quartier branché de Shibuya. Quand on veut y faire ses courses ou simplement s’y balader, c’est un endroit sympathique, certes ultra bruyant et blindé de monde, mais c’est aussi un endroit incontournable de la capitale japonaise. Notre héros se retrouve confronté très vite à ses poissons tueurs et s’engagent une course pour survivre. Il va rencontrer d’autres personnes dans sa course, mais bien évidement il va y avoir quelques dommage collatéraux. Je suis curieuse de voir comment l’auteur peut tenir huit tomes !
Il y a de nombreux rebondissements qui tiennent en haleine, a tout moment on a peur pour Hajime et on sert les fesses avec lui.

Graphiquement, c’est assez bien fichu même si le style est un peu passe-partout. Les poissons sont bien fait, et ils foutent la trouille, alors qu’il y a pas plus placide ! A la limite j’aurais plus vu des combattant qui eux tuent leurs congénères dans de féroces combats. Qu’importe on s’en fiche, c’est un manga fantastique de toute façon, l’auteur fait ce qu’il veut.

Shibuya Hell est un bon manga d’horreur, le quartier se retrouve dans un bocal avec des poissons rouge mangeur d’hommes. C’est n’importe quoi, mais c’est pas grave, le sang gicle, les humains tombent les uns après les autres, et notre héros saura-t-il survivre ? La réponse dans les prochains tomes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.