Nouvelle pépite : Dans le sens du vent : nord-nord-ouest

Dans le sens du vent – nord-nord-ouest de IRIE Aki. Le 4e tomes vient tout juste de sortir au Japon et la publication est toujours en cours dans le magazine Harta. L’autrice a déjà été édité en France avec deux titres : L’Ecole bleue chez Kana et Le Monde de Ran chez Black Box Editions. Elle n’est donc pas inconnu en France, mais elle n’a pas non plus eu un gros succès et c’est fort dommage. Dans le sens du vent – nord-nord-ouest est souvent cité dans les classements des meilleurs manga au Japon. A cet égard, la couverture m’avait tapé dans l’œil. C’est donc avec joie, et curiosité, que j’ai accueilli la nouvelle de sa publication en France.

Kei Miyama, un détective indépendant de 17 ans (bon ok c’est un peu jeune pour être crédible, mais ça passe), vit avec son grand-père français (Jacques) en Islande. Comme les autres hommes de sa famille, il dispose d’un pouvoir atypique. Le sien consiste à pouvoir communiquer avec les appareils électriques et les automobiles.
Mais sa vie bascule soudainement lorsqu’un détective japonais en congés sur l’île lui annonce l’assassinat de son oncle et sa tante par le propre frère de Kei. Qui croire ? Convaincu de l’innocence de ce dernier, le jeune détective va mener l’enquête.

Cliquez sur la photo pour lire un extrait – © IRIE AKI 2017 / KADOKAWA CORPORATION

Ce premier tome nous présente tout d’abord notre héros Kei un jeune homme avec un pouvoir bien particulier celui d’entendre les machines. Puis petit à petit on découvre son entourage dont son grand-père français, charmeur de ses dames. C’est le décès de son oncle et de sa tante qui le fait repartir au Japon pour retrouver son petit frère qui ne donne pas de nouvelle. Mais l’histoire se complique bien vite et on ne sait plus trop qui croire. Pour un premier tome c’est plutôt intrigant. Dévoré en moins de temps qu’il faut pour dire Il y a un problème sur le RER Dans le sens du vent – nord-nord-ouest a touché directement dans le mille.

Visuellement c’est splendide, l’autrice explique dans sa postface qu’elle souhaitait parler de la terre. Elle a été attiré par l’Islande qui n’a pourtant pas de terre justement. C’est paradoxal, mais au final elle en a tiré beaucoup de richesse autant pour ses dessins que pour son scénario. On sent qu’elle a voyagé en Islande, et que ces recherches ne se sont pas limité aux livres. Comme dirait Leiji Matsumoto : « Le manga ça se dessine avec le cœur et pas avec les yeux ». C’est très agréable la lecture en est d’autant plus immersive qu’on a vraiment l’impression de rouler sur les routes islandaises.

L’édition est elle aussi très jolie avec une prise en main très souple et une impression impeccable. La couverture un peu granuleuse est agréable au touché. C’est un seinen de qualité avec une édition de qualité !

Dans le sens du vent – nord-nord-ouest est un énorme coup de cœur tant par son histoire que son ses visuels enchanteurs. Véritable pépite je vous recommande chaudement de vous pencher sur son cas. Je suis très curieuse de savoir ce que nous réserve la suite !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.