L’anime qui fait monter la température cet été c’est Fire force !

©Atsushi Ohkubo, KODANSHA/ “FIRE FORCE” Production Committee

Tous les vendredis à 19h23 ADN et Wakanim diffusent l’anime Fire Force en simulcast, vous pouvez aussi le voir sur la chaîne J-One à 22h. Fire Force (Enn Enn no Shouboutai) est un manga d’OHKUBO Atsushi édité en France par Kana et dont 11 tomes sur 15 tomes sont disponibles. Au Japon il est pré-publié dans le Shônen Magazine (Kôdansha). Son auteur n’est pas un inconnu on lui doit déjà Soul Eater qui a eu un gros succès lui aussi.
Puisque je me suis lancée dans le manga (critique ici), il était évident que j’allais commencer l’anime. La première saison comptera 24 épisodes, si le succès est au rendez-vous la suite devrait voir le jour.

Mais alors de quoi ça parle ? L’humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine. Des brigades spéciales Fire Force ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène ! Le jeune Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, rêve de devenir un héros. Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des Torches humaines !!
Il existe plusieurs générations d’humains qui maîtrisent ou pas le feu. Shinra fait parti de la 3e génération, il maîtrise et produit du feu. Il a un lourd passif où il est accusé d’avoir tué ses proches. Quand il stress il souri ce qui lui a valu le surnom de démon, ce qui lui joue souvent des tours. Il n’a pas un mauvais fond, et il est bien décidé à devenir un héros et laver son honneur.

©Atsushi Ohkubo, KODANSHA/ “FIRE FORCE” Production Committee

L’anime est réalisé par Yuki Yase (Kubikiri Cycle: Aoiro Savant to Zaregototsukai et Hidamari Sketch x Honeycomb) et scénarisé par Yamato Haishima pour les studios David Production à qui l’ont doit Les Brigades immunitaires et différentes saison de JoJo’s Bizarre Adventure. Le chara design est de Hideyuki Morioka et la bande originale composée par Kenichiro Suehiro (Re:Zero).

J’ai été agréablement surprise par le résultat de cette adaptation. Mon principal doute était sur rendu le feu à l’écran. Si les humains sont les héros de cette histoire, il ne faut pas oublier le feu. Hors il est très bien réalisé, les effets sont surprenants et bien foutu.

L’histoire en elle-même retrace bien celle du manga, pour le moment pas de digression notable. D’ailleurs après seulement deux épisodes nous sommes déjà à la fin du tome 1 ! L’histoire avance rapidement. A ce rythme les 24 épisodes devraient pourvoir adapter l’intégralité du manga. Si tous les personnages ne sont pas attachants, Shinra et Ōbi font parti de ceux qu’on adore tout de suite.

Côté doublage, Shinra est doublé Gakuto Kajiwara qui fait déjà le rôle principal Black Clover avec Asta. Yūsuke Kobayashi qui double Arthur a déjà un beau CV avec notamment Food Wars!, Dr.Stone, Re:Zero ou encore Arslan. Notez qu’est doublé part Kazuya Nakai a qui l’on doit la voix de Mugen dans Samurai Champloo ou encore Ryuji Suguro dans Blue exorcist. Rien à redire sur le reste du casting qui est plutôt bien trouvé.

C’est le groupe Mrs. Green Apple qui s’occupe du générique de début intitulé Inferno, tandis que le générique de fin, veil, est écrit et chanté par Keina Suda.

Fire force est un anime qui va vous donner chaud cet été ! N’hésitez pas à jeter un œil curieux sur ce pur shōnen. Sans briller par son originalité, il a tout de même des qualités indéniable et un héros avec un lourd passé, mais qui va tout faire pour avancer malgré ça.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.