[Rattrapage] Golden kamui, voyage à Hokkaidō

Golden kamui est une série animée que vous pouvez regarder sur Crunchyroll, il y a deux saisons pour un total de 24 épisodes. La diffusion de la saison 1 commence en avril 2018 pour se terminer en juin. La saison 2 est diffusée la même année à partir du 8 octobre, et se termine le 24 décembre.
A la base il s’agit d’un manga de Satoru Noda. En France 14 tomes sont disponibles chez Ki-oon, au Japon 17. La série est toujours en cours et bénéficie d’un bon succès. Il s’agit d’un seinen pré-publié dans le magazine Young Jump.

Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du XXe siècle. Surnommé “l’Immortel”, il a survécu aux pires batailles menées dans les régions les plus sauvages qui soient. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor de 75 kilos d’or accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Hélas, le magot a été volé, puis caché par un homme désormais enfermé dans la pire prison d’Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages inscrits sur la peau de criminels évadés…

Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée… Cependant, seul, il a peu de chances de s’en sortir. À peine sa quête commence-t-elle qu’il manque de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu’à l’intervention providentielle d’Ashirpa, jeune indigène liée aux propriétaires légitimes du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route de l’or des Aïnous…

Ce qui est très intéressant avec Golden Kamui c’est cet audacieux mélange entre aventure et informations historique et ethnologique. La mayonnaise prend très bien. Le balance entre les deux sujets est habillement trouvé. On s’attache assez vite aux deux personnages : Sugimoto et Ashirpa. Lui le soldat bourru mais increvable, et elle la petite fille pleine de ressources et d’entrains. Duo improbable qui pourtant se lance dans une aventure incroyable. Sur leur route ils vont croiser de nombreux ennemis, mais aussi des amis, il faudra faire attention à ceux qui pourraient les trahir aussi. Au final une belle brochette de personnages haut en couleur et en couardise !
L’auteur du manga original s’est inspiré de l’histoire de son arrière grand-père, Saichi Sugimoto, qui donne ainsi son nom au personnage principal. Bien évidement il a effectué un grand travail de documentation sur les Aïnous avant de commencer à écrire sa série et consulté des experts anthropologues; de même, il consacre beaucoup d’attention aux dialectes utilisés par ses personnages (info wikipedia).

L’anime a été confié à Geno Studio, l’animation et la réalisation sont tout à fait correct. C’est un vrai plaisir de découvrir Hokkaidō à travers le périple de nos amis. La réalisation a été confié à Hitoshi Nanba (Hajime no Ippo: Mashiba vs. Kimura, Heroman) et le scénario à Noboru Takagi (Baccano!, Kuroko’s Basketball). Je n’ai pas lu tous les tomes, mais l’anime semble très fidèle au matériel original. Côté musique c’est Kenichiro Suehiro qui s’en est chargé il a composé pour quelques anime comme Goblin Slayer ou Re:Zero − Starting Life in Another World mais surtout des drama.
Je ne suis pas objective mais forcément j’ai un énorme coup de cœur pour le générique de début Winding Road de Man with a Mission et pour le générique de fin j’aime bien aussi Hibana de The Sixth Lie. Pour la seconde saison on retrouve Reimei de Sayuri et l’une de mes préférés avec Tokeidai no Kane de My First Story.

Golden Kamui est une série que vous pouvez regarder sans hésiter. Des aventures, des rebondissements, des trahisons, mais aussi une quête incroyable d’un trésor perdu. Et bonus on apprend beaucoup de choses sur le peuple Aïnous et Hokkaidō. Pour la suite il faudra cependant être patient ou alors commencer la lecture du manga qui vous permettra de continuer l’aventure.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “[Rattrapage] Golden kamui, voyage à Hokkaidō

  • 15 juin 2019 à 15 h 48 min
    Permalink

    Comme la série bénéficiait d’une certaine aura et avait gagné un prix – il me semble-, j’avais décidé d’y jeter un oeil à l’occaz, malgré un style graphique particulier et des retours qui disaient l’oeuvre plus focalisée sur la chasse et la bouffe que la recherche de trésor. BREF. La dernière fois j’ai feuilleté un numéro chez un libraire et je suis tombée sur un des persos en train de sodomiser un cerf, du coup je me suis fait « Nope pas pour moi » ^^ » » ».

    Répondre
    • 15 juin 2019 à 17 h 43 min
      Permalink

      lol tu n’es pas tombée sur le bon passage. La série est bien et à ce que je lis partout le manga est mieux que l’anime.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.