Review : space(s) – Survive said the prophet 

Le nouvel album du groupe Survive said the prophet est dans les bacs depuis le 26 septembre, space(s) contient 10 titres dont deux instrumentales, un album assez court avec trois titres que nous connaissons déjà à savoir les deux singles NE:ONE et found & lost ainsi que sa face B UPLIFTED. Qu’à cela ne tienne, les nouveaux titres tiennent la route et reste en tête. Surtout comme à leur habitude il y en a pour tous les goûts.

L’introduction au piano s p a c e [ s ] est douce et mélancolique, tranchant avec le titre suivant T R A S l a t e d plus vif avec des cœurs agressifs et des guitares saturées. Elle est parfaite pour se déchaîner en concert avec des passages plus calme histoire de se remettre avant de repartir dans la mêlé. Le titre suivant, SPINE, est mélodique et efficace tout en restant rock.

Le titre Right and Left bénéficie de son propre clip alors que ce n’est pas un single. Ce titre plus catchy se fredonne assez vite, le refrain reste bien en tête et ferait en effet un excellent single. Et ce soupir, mon Dieu… Il me fait craquer.

En bonne place nous retrouvons found & lost le générique de début de l’anime BANANA FISH, c’est avec ce titre que tout à commencé pour moi et il est particulier à mon cœur. Les paroles reflètent à merveille l’esprit de l’anime, et la musique est juste géniale. Elle me transporte littéralement et la voix de Yosh est riche en émotion. Avec, NE:ONE, c’est le seul titre à contenir des paroles en japonais. Car ce sont des tie-up pour des anime.

La musique paces[s] me fout toujours le bourdon, ces quelques notes de piano transmette tant d’émotion et c’est sans doute pour cela que je la trouve parfaite.

NE:ONE lui a servi pour l’anime Code Geass: Lelouch of the Rebellion III – Glorification si nous restons sur un refrain catchy les guitares saturées nous restons sur un titre rock metal.

Changement d’univers avec The Happy Song, la plus pop et entraînante de l’album. Mais je vous met au défi de pas changer les « Oh Oh Oh ». En concert, elle va tout donner et unir d’un même bloc le groupe et son audience.

UPLIFTED était déjà présente en face B sur le single. Son intro à la guitare est très joli, et elle sans doute la plus calme de l’album. Cependant le talent du groupe ne s’arrête pas à des titres metal ou catchy il excelle dans tous les genres.

L’album se termine sur still believe, une ballade, et vous savez que je n’aime pas les ballades. Cependant elle est douce et assez joli, du coup elle passe tout de même, mais de justesse. Je l’ai zappé la première fois avant de me rendre compte que c’était la dernière.

Au final c’est un très bon album, certes un peu trop court, car j’en aurais bien pris plus, comme par exemple RED le nouveau générique de BANANA FISH. Mais ce sera pour le prochain ? Je ne me lasse pas de leurs mélodie et de la voix incroyable de leur chanteur.

Le groupe après avoir écumé les festivals cet été va partir dans une longue tournée solo pour la promotion de space[s]. Ils iront aussi pour la première fois faire quelques dates en Chine. Espérons qu’un jour ils prennent l’avion avec leurs amis de Crytale Lake vers l’Europe.

Track list 
s p a c e [ s ]
T R A S l a t e d
S P I N E
Right and Left
found & lost
p a c e s [ s ]
NE:ONE
The Happy Song
UPLIFTED
still believe

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.