Psychokinesis : La Corée et son super-héros sur Netflix

Netflix ce sont des séries, mais aussi des films originaux. Psychokinesis est un film disponible uniquement sur Netflix il s’agit du dernier film de Sang-ho Yeon le réalisateur de l’excellent Dernier train pour Busan. Après nous avoir étonné avec un film de zombie rafraîchissant et admirablement mené, les attentes étaient grandes quant à l’annonce d’un nouveau film.

Une météorite tombe sur terre contamine de l’eau et donne à un père totalement banal des pouvoirs surnaturels. Apprenant la mort de son ex-femme il tente difficilement de renouer avec sa fille confrontée à une situation dangereuse. Confronté à la fermeture de son restaurant le promoteur envoie ses gros bras pour la déloger elle et ses voisins.

Le film lorgne du côté de la comédie avec une petite critique de la société. Cela peut surprendre au premier abord surtout si on part du principe qu’on attend la même tension que dans Dernier train pour Busan. Rien de tel ici. C’est propre, amusant, parfois grand guignole, mais jamais haletant ou totalement prenant. Sang-ho Yeon ne semble pas à l’aise avec un sujet sur un super-héros. Il y a certes de beau moment dans la ville avec un héros volant d’immeuble en immeuble.

Le père est un homme ordinaire qui reçoit son pouvoir comme un don. Au départ il pense le monnayer, mais il comprend assez vite qu’il lui a plus utile pour aider sa fille. Ce personnage est intéressant, mais sans doute trop survolé pour être réellement intéressant. Elle n’a jamais connu son père, et le découvre petit à petit. Ses pouvoirs vont l’aider à se sortir de grave problème.

Les acteurs sont assez bons, on retrouve d’ailleurs Sim Eun-kyeong et Jeong Yu-mi qui jouaient déjà dans Dernier train pour Busan.

Psychokinesis est un film en demi teinte. Il reste très sympa à regarder, c’est un divertissement charmant, mais il manque un je ne sais quoi qui rendrait le film incontournable. On en ressort avec un goût de trop peu. Histoire trop banale ? Protagonistes trop stéréotypés ? Film trop léger ? Morale gentillette à la fin ?

A vous de voir, mais allez sans de grandes attentes. Il  a été tourné avec trois caméras interconnectées puis projeté sur un écran 270° (ScreenX), malheureusement il n’y a qu’en Corée que vous pourrez le voir ainsi. Cependant, qu’importe les techniques innovantes, elles ne sauveront jamais un scénario bancal.

Bref, je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas non plus aimé. Psychokinesis est un film qui se fera très vite oublier. Reste à attendre un autre Sang-ho Yeon avec un scénario mieux fichu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.