Red sparrow : Un film d’espionnage haletant

Quand j’ai vu la première fois la bande-annonce de Red sparrow, je me suis juste dit : mouais pourquoi pas, pour autant je ne l’ai pas rajouté à mes films à voir cette année. Ce qui m’a fait changer d’avis ce sont les retours positifs et le fait que la dite bande-annonce n’était pas vraiment le reflet du film. Banco ! Je profite de mes vacances pour me faire une toile.

Red Sparrow est l’adaptation du roman éponyme écrit par Jason Matthews un ancien agent de la CIA. Il dit : En URSS, il existait une école où l’on enseignait aux jeunes femmes l’art de la séduction pour piéger les hommes et faire chanter les ennemis de la patrie. Le gouvernement possédait un établissement dans la ville de Kazan, sur les rives de la Volga, où l’on enseignait aux jeunes femmes comment devenir des courtisanes. On les surnommait des « Moineaux » (Allociné). C’est le premier roman d’une trilogie. On ne sait pas encore si les autres seront adaptés et avec le même casting, en tous les cas après visionnage, je dis : oui !

La réalisation a été dévolu à Francis Lawrence le réalisateur des trois derniers Hunger games. Il retrouve donc Jennifer Lawrence avec qui il a beaucoup travaillé.

Dominika Egorova est une jeune ballerine dont la carrière est brisée nette après une chute lors d’une représentation. Elle est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes et surtout par son oncle. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents.Elle fait bien évidement la rencontre d’un espion américain, Nate Nash, qui n’est pas insensible aux charmes à la jeune femme même s’il sait qu’il pourrait bien le regretter.

Jennifer Lawrence est magnifique dans le rôle de l’espionne vénéneuse et calculatrice, à croire que son personnage est plus à l’aise dans son rôle d’agent du gouvernement que de ballerine.  Les scènes de nus sont nombreuses et le sexe est au service de la Russie. La jeune actrice a voulu se réapproprier son corps à l’aide du film. Cette partie ne plaira peut-être pas, mais l’histoire est tellement bien ficelée qu’on occulte ce qui peut paraître gratuit.

Au final j’ai passé un excellent moment, je ne me suis jamais ennuyée et je n’ai pas vu le temps passer pourtant le film fait 2h20 ! C’est un vrai bon film d’espionnage où on arrive à être surpris quant arrivent les révélations finales.

Dominika n’était pas une machine de guerre, rompue au combat avec des flingues de partout, mais une ballerine qui tente de survivre dans un monde d’homme et de faux semblant. Le film est très réussi, ce n’est certes pas le film de l’année, cependant vous passez sans aucun doute un bon moment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.