Thor : Ragnarok : le divertissement de l’automne

Ne m’en veuillez pas je suis fans des deux premiers films de Thor, j’ai donc été désarçonné par cette version des sous-doués et la fin du monde. Le pire c’est que ça fonctionne, puisque le film est le meilleur en terme de fréquentation sur cette franchise.

Thor : Ragnarok

Synopsis : Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk

Avis : Souvent je me plains que DC comic est trop sérieux et qu’un peu d’humour désamorce le côté improbable de ces supers-héros. J’aime beaucoup le mélange qu’en faut Marvel. Mais je dois avouer que ce qu’en a fait Taika Waititi m’a totalement désarçonné. Certes c’est drôle (quoique pas tout le temps), c’est très spontané car il a laissé place à l’improvisation de ses acteurs. Certaines scènes m’ont fait plus penser à un bêtisier de tournage qu’à un film lui-même. J’aime cet humour, mais peut-être pas autant. Il dosage plus subtil aurait été sans doute de meilleur goût. Je ne suis pas venue voir une comédie, mais un film de super-héros avec un Demi-dieux et des Déesses…

Je vais parler d’un dernier point qui ne m’a pas plu avant de passer aux côtés positifs.
La musique. Elle est aussi brouillonne que le scénario. On passe de partition symphonique à du synthé old school très années 80 (on n’est pas dans les gardiens de la galaxie pourtant). Outre le fait que le synthé me file des boutons, j’ai trouvé le fait de reprendre DEUX fois Immigrant Song de Led Zeppelin était un peu beaucoup. Elle a été tellement utilisée dans de nombreux films qu’elle en a perdu de son charme.

Bon, sinon j’ai pas passé un moment si désagréable. Retrouver Chris Hemsworth c’est toujours un bon moment, si, si. Même avec ses cheveux courts, j’ai fini par m’y faire. Tom Hiddleston fait vraiment la paire avec Chris, on sent une franche camaraderie entre eux. Jeffrey Goldblum est juste parfait dans le rôle du Grand maître. Cate Blanchett est sublime et jubile en Déesse de la mort. Toujours un plaisir de retrouver Mark Ruffalo en Hulk -ou pas-.

La pièce de théâtre est un bon moment. Surtout lorsqu’on comprend qui joue les comédiens. Lors du visionnage j’ai reconnu Matt Damon, mais je me suis dis que je débloquais… Et pourtant. Pareil pour Thor je me dis, mince ils ont trouvé quelqu’un qui lui ressemblait vraiment beaucoup… normal c’est son frère Luke Hemsworth. Il est vrai que Chris, Liam et Luke se ressemblent vraiment beaucoup. Le troisième acolyte n’est autre que Sam Neill dans la peau d’Odin. Et le caméo de Stan Lee toujours au top.

Thor : Ragnarok est le divertissement de l’automne, plus une comédie qu’un film de super-héros, même si les effets spéciaux (pas tous réussi) sont aux rendez-vous. J’en attendais plus, moins d’humour et plus d’enjeu. Un peu dommage, mais la sauce à pris chez les non fans des premiers films je dois donc m’incliner.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Thor : Ragnarok : le divertissement de l’automne

  • 8 décembre 2017 à 10 h 52 min
    Permalink

    J’ai préféré ce Thor aux deux autres.
    Certes le format et le ton est plus classique est rejoint plusieurs films dans la même veine mais en même temps les autres thor ce voulaient drame shakespearien mais n’avaient toujours eu pour moi qu’un aspect bancal qui donnait un fond assez insipide.
    Quelques bonnes idées visuelles ici, très tableaux vivants. Par contre ça manque de temps mort pour les moments importants notamment dans les discussions : Odin et ses fils, Thor et Hulk, c’est passé trop rapidement ou à la rigolade pour Hulk. La méchante est jouissive même si elle est méchante pour être méchante. L’utilisation de immigrant song x2 ne m’a pas gêné parce que ça fonctionne toujours très bien sur moi.
    Le seul bémol du film c’est que ça pue le fond vert, surtout le passage avec Odin où c’est simplement dégeux.
    Il n’y a plus qu’à attendre le grand final qui j’espère sera à la hauteur.
    (et sérieux, il arrive à faire tenir TOUT les asgardiens dans un seul vaisseau ??)

    • 8 décembre 2017 à 12 h 08 min
      Permalink

      Ah oui j’ai pas parlé des fonds verts, mais ça m’a arraché les yeux ^^’ Pour un film de 2017 c’est too much…

      hihi je me suis fait la même réflexion pur les asgardiens dans le vaisseau XD

Commentaires fermés.